Cocktail Web

Actualité des outils du Web



La panne de google : pourquoi les parties vitales de notre corps ne sont pas redondées

26/02/2009 ( google ) 13 avis


Tout le monde semble être surpris que google mail plante pendant deux heures et de mémoire c’est la première fois. En plus il semble que le mail était toujours disponible en utilisant une messagerie du type outlook. Maintenant on est sensé tout savoir tout de suite grâce à twitter.

Un petit calcul : 2 heures ce n’est que 0,02% d’indisponibilité pour une année! et 0,002% pour 10 ans! Pour un service même payant on approche quand même de la perfection. Les HLR des opérateurs mobiles plantent également régulièrement, là aussi c’est la panique à bord quand on ne peut plus appeler sur son téléphone mobile. Pour l’opérateur, c’est une perte sèche en chiffre d’affaire, (ok on attend que la panne soit réparé pour téléphoner)



Mais tout ça c’est normal, aussi blindée que soient les procédures de maintenance, des pannes de ce type arrivent tous les jours, cela nous apprendra à ne pas avoir de plan b! Moi mon blog plante environ 3 jours par an si je somme toutes les pannes soit 99% de disponibilité, c’est déjà bien!

D’ailleurs je me demande toujours pourquoi certaines parties vitales de notre corps ne sont pas redondées! Même nous, nous pouvons avoir une panne. Pourtant nous avons une durée de vie bien supérieure à tout système éléctronique présent sur terre.

Comment faisions nous il y a 15 ans?

A passage je salue la transparence de google et sa façon de communiquer sur l’incident, une vraie leçon de management.

Étiquettes :




Ecrit par Thierry Roget

------------

» Suivez les commentaires de ce billet par RSS

Commentaires

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Commentaire de Morgan Blog |

Google est passé maitre dans l’art de communiquer 🙂
Sinon je rejoins tout a fait ton point de vue, Google offre un service vraiment stable, mais c’est vrai que si comme moi, tu as quasiment tout basculé chez lui, c’est handicapant s’il bug…

Commentaire de Jukien |

Pour réagir directement à cette question :
>> Pourquoi certaines parties vitales de notre corps ne sont pas redondées!

J’aurais tendance à dire que, justement, beaucoup de nos membres marchent par deux. Yeux, Oreilles, Narines, Mains, Jambes…

Concernant Google, deux heures, c’est déjà beaucoup trop. Le problème n’est pas tant au niveau du particulier, qui ne pourra pas lire ses mails pendant quelques heures, mais surtout pour les entreprises. Surtout pour celles qui utilisent un service payant (le cas des comptes Premium, sur Google Apps).

Commentaire de Thierry Roget |

@jukien, et le coeur! ? En fait j’ai été « spécailiste » des calculs de MTBF (mean time between failure) du temps où j’étais chez les opérateurs et je commençais toujours pas cette anecdocte!
Pour google il faut voir les SLA (service level agrement) qu’offre google, à mon avis ça doit être plutôt 8 heures par an d’indispo.

Commentaire de Jukien |

@Thierry : Forcément, si tu cherches la petite bête. Depuis quand le coeur est une partie vitale 😛
Pour les SLA de Google, aucune idée. Mais de toute manière, ça importe peu : dans le pire des cas, ils auront des pénalités, mais cela donne quand même une mauvaise image de leur(s) service(s). Et c’est particulièrement génant lorsqu’il y a des entreprises au bout du fil.

Commentaire de Pierre |

Cela doit être la première panne de Google aussi médiatisé, il faut dire qu’ils nous ont habitué à être exigeant vu que le service de moteur de recherche fonctionne h24 depuis le début et cela sans interruption ou ralentissement du service.

Faut-il habituer ses clients (même pour un service gratuit) à approcher la perfection, quitte à en décevoir beaucoup quand on as une panne ?

Je trouve que beaucoup de personne qui ont été « déçue » par Google lors de cette panne (de seulement 2h) ne serait pas capable de proposer un tel temps de disponibilité et un temps de rétablissement aussi faible. Même pour un service payant.

Alors le jour on une entreprise fait mieux que Google elle aura la droit elle de venir raler. 🙂

Pierre

Commentaire de Jukien |

@Pierre : L’important n’est pas de savoir si une société fait mieux ou non, mais de l’image véhiculée par le service. Je veux dire par là que ce n’est pas la durée qui importe le plus, mais l’impact que cela peut avoir. Un service inaccessible une nuit ne dérangera pas, un service inaccessible au moment crucial, si. Surtout si l’utilisateur, totalement confiant, a mis tous ses oeufs dans le même panier (sans solution de secours, meme temporaire, donc).

Et je pense que l’image de « perfection » des services Google pousse les utilisateurs à cette « erreur » de n’envisager aucune solution alternative en cas de problème.

Commentaire de Selda RefPowa |

Faut assumer si on ne reflechit pas et qu’on met tout au même endroit…
Au vu de la prompt réaction de Google, je suis pas sur que son image soit réellement ternie…

Commentaire de Jukien |

Heu, je n’ai jamais dit que son image était ternie. Je dis juste qu’un tel incident fera peut être réfléchir les gens, et les poussera peut être à être plus prudent.

Commentaire de Selda RefPowa |

Dans l’absolu je suis entièrement d’accord avec toi (les oeufs, le panier, … 😉 ), mais je crains que ce soit difficile à appliquer car je n’ai encore vu aucune société offrir ne serait ce que des services de MEMES qualité/niveaux que Google…

Commentaire de Jukien |

Parfois, ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier se résume à peu de choses. Rien n’empêche d’utiliser GMail, il ne faut juste pas en être dépendant. Par exemple, avoir une boite mail secondaire chez un autre prestataire, au cas où ; Ou avoir le numéro de téléphone de ses clients, et non pas juste une adresse email, pour pouvoir alerter / prévenir en cas de problème. Ce sont des petites choses, mais ça peut vous sauver la mise.

Commentaire de Olivier |

Euh 8h par an d’indisponibilité, c’est énorme… Pour un service gratuit, c’est difficile de demander mieux. Mais pour des applications professionnelles à usage critique, tu dois pas dépasser quelques minutes d’indisponibilité par an…

Commentaire de Thierry Roget |

Olivier, effectivement, quelques minutes par an, c’est l’idéal. cela dit c’est pratiquement impossible à réaliser, on préférera payer les pénalités! c’est une étude économique.

Commentaire de Morgan Blog |

Sauf pour google…. 😉