Surtout ne bloguez (parlez) pas d’un sujet que vous ne connaissez pas! Voilà encore un conseil donné par des croutons.   Il faut d’ailleurs lire le livre « qui a bougé mon fromage*** » pour comprendre

Vous avez le droit de bloguer sur tous les sujets et même ceux que  vous ne connaissez pas. Au début évidemment vous n’allez pas gagner une fortune en visiteurs ni gagner une fortune en dollars, car ceux qui vont vous lire vont s’apercevoir que vous ne connaissez pas grand chose au sujet. Mais je vais vous donner une bonne liste d’arguments pour bloguer sur les sujets que vous ne connaissez pas. Cela dit la transparence oblige, il s’agit de le dire et d’être assez humble quand on commence à s’intéressser à un nouveau sujet. On poura dans ce cas on pour intituler le blogue « je débute en …. »  

  • Vous vous trouvez une nouvelle passion, vous avez envie de faire des recherches sur un sujet alors faites part de cette nouvelle passion en blogant . En plus de vos nouvelles recherches, vous allez également élaborer une démarche de recherche, c’est donc deux sujets  sur lequel vous pouvez bloguer (votre nouvelle passion et votre démarche et méthodologie.
  • Vous êtes autodidacte, vous avez  déjà appris pas mal de choses dans la vie et vous savez que si vous y mettez toutes vos tripes vous arriverez sans problème au niveau des pro qui bloguent sur le même sujet. (expérience oblige) .
  • Vous êtes diplômé de je ne sais pas quoi, vous avez  donc appris à apprendre, alors c’est que vous pouvez faire pareil qu’un autodidacte.
  • Quoi de meilleur que de structurer sa pensée en écrivant tout ce qu’on trouve d’intéressant sur le sujet. C’est on bloguant qu’on devient blogueur ou encore

  bloguer pour apprendre et apprendre pour bloguer.    

  • Soyez humbles, dire que vous êtes un expert dans votre nouveau domaine, vous allez être la risée des spécialistes et vous allez perdre votre crédibilité pour plus tard. Dites plutôt que vous êtes un newbie, mais que vous apprenez  vite. Les tetra experts ont été aussi des newbies comme vous , et s’il commencent à critiquer vos écrits c’est que vous dérangez déjà, c’est une bonne mesure pour se motiver à écrire encore plus. Vous verrez qu’ils vont même vous plagier à un moment donné et c’est une des victoires d’un blog, le plagiat.

 On ne copie pas les mauvais.  

 

  • C’est une très bonne façon de se faire de nouveaux amis, les blogueurs sont des gens sympathiques et s’ils bloguent c’est qu’ils ont envie de partager, d’aider les autres et ne sont pas avares de conseils. Bien sur ils sont un peu narcissiques mais qui n’a pas envie qu’on lui dise « je t’aime ».
  • L’oeil d’un débutant est un œil neuf. Vous pouvez donc intéresser quelques lecteurs et même quelques experts car vous apportez un nouveau point de vue, du sang neuf. Toujours très utile de nos jours surtout dans les nouvelles techno ou ailleurs. J’ai des fois envie de monter un blog vert écolo, je n’y connais rien, c’est un sujet qui me plaît.
  • Ecrire un blogue va vous cadrer un peu mieux dans vos efforts, c’est un peu comme payer pour aller dans une salle de gym alors qu’on a déjà l’équipement chez soi

L’oeil d’un débutant est un œil neuf  

  • Etes-vous vraiment un novice dans le domaine? A priori si vous commencez à bloguer sur un sujet c’est que déjà vous avez votre mot à dire. Vous ne vous êtes pas levé un bon matin et disant, tiens je vais bloguer sur la reproduction des criquets locustes en Amazonie! A moins que vous ne soyez un peu fou!
  • Mesurez vous à vous même. Faites  un flash back sur votre progression. Relisez vos premiers billets et ça va vous  faire du bien de voir les progrès énormes que vous avez réalisés en si peu de temps. Pour moi il existe deux patrimoines de richesse abolue, c’est la santé et la connaissance.
  • Riez de vos premiers billets que vous trouvez maintenant complètement nuls et profitez en pour faire un peu d’humour sur le sujet et faites des mea culpa, cela vous rendra crédible. Réécrivez-les au cas où.
  • Après tout, vous pouvez même bloguer pour votre plaisir personnel, et vous pouvez également ne pas vraiment avoir envie d’avoir un public, vous pouvez  même fermer à la lecture  votre blog . C’est le principe démocratique du blog. Vous faites ce que vous voulez, vous êtes dans la démocratie la plus pure, vous avez  le droit de faire des fautes d’orthographe, vous avez le droit de crier, de hurler, de déclarer votre flemme, vous avez le droit de presque tout mis à part les trucs interdits par la loi.
  • Si vous apercevez que finalement le sujet sur lequel vous  bloguez n’est plus votre tasse de thé, abandonnez! Vous êtes le seul maître au monde, vous pouvez décider de tuer votre blog quand vous voulez. Vous ferez juste un peu de peine aux les lecteurs qui commençaient à aimer vos écrits.
  • Bloguer peut être une bonne thérapie, même une façon de se sortir d’un grand problème dans la vie, bloguer sur la mort, bloguer sur une maladie, bloguer sur votre enfant qui se drogue, sur votre dépression nerveuse, sur votre chef nul est thérapeutique. A priori on n’est pas forcément spécialiste des problèmes qui nous tombent sur la tête mais vous êtes le seul à pouvoir mettre toutes les chances de votre côté pour vous en sortir. Bloguer est une solution thérapeutique
  • Bloguez sur un sujet que vous ne connaissez pas va vous faire découvrir qu’il n’y a pas que ce sujet que vous allez perfectionner. Vous allez devoir vous transformer en webmaster, en marketeux, en statisticiens, en diplomate pour gérer vos commentaires… (cf mon billetvBloguer est une entreprise à part entière : retour d’expérience d’un blogueur débutant).
  • Même si vous abandonnez l’écriture d’un blogue, il continue à vivre sa vie et peut-être qu’un jour vous retrouverez se blogue avec plaisir et avec le plaisir de relire quelques passages. De plus si vous avez mis un peu de pub sur ce blogue il va rapporter pendant longtemps. Exemple, j’ai à peine blogué pendant 3 ans et je gagne encore 200 euros par mois.

Alors vous voyez que vous pouvez bloguer sur les sujets que vous ne connaissez pas! Mais une chose à mon point de vue que vous ne pouvez pas vous permettre, c’est de bloguer sans passion. La passion est essentielle, je le dis souvent sur ce blog, la passion c’est le moteur, la connaissance vient ensuite.

 Encore un argument ?

Et bien dans ses périodes incertaines sur le boulot et l’avenir, le blogue est une manière de ce recycler.

*** lien d’affiliation qui permet de recevoir une commission si vous achetez le livre en question » : notez que depuis 3 ans je n’ai rien gagné !!! ha ha ha !

Billet mis à jour parce que j’avais envie et qu’un lecteur me l’a demandé ! Publié la première fois le : 21 octobre 2008 à 5 h 00 min ça fait 10 ans!!!!!!!!!