Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Si vous voulez monétiser votre blog assurez vous qu’il ne vous démonétise pas

12/02/2010 ( blogging, Conseils ) 15 avis


(billet écrit en octobre 200 réactualisé)

Il semble que la crise soit plus longue que prévue et les effets du chômage se feront sentir même après la crise alors, je réédite ce billet pour ceux qui bloguent pendant les heures de chômage.  Un exemple bien fait est le blog readmeimfamous d’Aurélien avec qui j’ai eu une conversation au téléphone, pour lui faire partager mon expérience en tant qu’ancien chercheur d’emploi et recruteur.

Si vous bloguez pour vous amuser, si vous bloguez pour vous venger, pour dire que la vie n’est pas sympa, si votre blog n’est qu’un défouloir, un blog diffamatoire, tout cela est bien sympathique, c’est ce qui fait tout l’intérêt des blogs, car on peut à peu près tout dire mais, gare aux retours de manivelles.



Si votre blog est d’ultra qualité, s’il est ultra léché, si votre postez 5 billets par jour, attention également au retour de manivelle.

Les excès sont toujours toxiques. Dites-vous bien que les RH sont peut-être un peu de moins en moins dépassées par les nouvelles technologies et  ils savent maintenant mener une cyber_enquête  sur votre compte, soyez en sûr. Et si elle ne fait de cyber-enquête , pensez au moins qu’elle pourrait le faire et ne prenez pas les RH pour des idiots et s’ils sont idiots.

Amis blogueurs attention, étaler sa vie privée au public peut vous nuire. Alors, un blog si ce n’est pas une vitrine, masquez vous.

Posez-vous juste quelques questions  :

  1. Mon blog va-t-il me servir à trouver un job ou non? C’est la question numéro 1 que je conseille de se poser à chaque fois qu’on écrit un billet.
  2. Vais-je mettre l’adresse de mon blog dans mon CV? Si on s’est posé la première question correctement le réponse à cette question va de soi.
  3. Quel est le degrés d’herméticité entre mon blog et l’entreprise? Travailler chez Bouygues et faire un blog sur les téléphones mobiles n’est pas très compatible pour de problème de confidentialité.
  4. Si je mentionne mon blog dans mon CV à quoi doit-il ressembler? Encore une fois si vous collectionnez les criquets locustes et que vous travaillez chez SFR pas de problème.
  5. Si le RH trouve mon blog sur internet va-t-il me convoquer à un entretien d’embauche? (ça,  vous ne le saurez jamais s’il ne vous convoque pas).
  6. Quelles sont les questions qu’un RH peut me poser à propos de mon blog?

Justement parlons de ces questions que pourrait vous poser un DRH à propos de votre blog qu’il aurait surement parcouru avant l’entretien, soit parce que vous l’auriez mentionné, soit parce qu’après une petite cyber-enquête il pourrait l’avoir trouvé. N’oubliez-pas que le principal c’est que vous soyez convoqués à l’entretien d’embauche.

Questions du RH à propos de votre blog :

  • Pourquoi tenez-vous un blog? Quel que soit la réponse, il faut la préparer d’avance.
  • Combien temps passez vous à bloguer par jour? Sous-entendu: allez-vous bloguer sur votre lieu de travail? Bloguer un article par jour est du genre possible car vous ne regardez plus la télé le soir, mais 2 ou 3 articles?
  • Pensez-vous que bloguer est compatible avec le job qu’on vous propose? Secret d’entreprise, confidentialité mais aussi image de marque.
  • Pensez-vous arrêter de bloguer si vous venez chez nous? une réponse franche se doit d’être faite sur-le-champ, oui ou non, puis expliquez pourquoi.

Si après l’entretien vous n’êtes pas embauché, faite en sorte que vous ne pensiez pas que ce soit à cause de votre blog. Sachez que les motifs qu’évoque un DRH pour ne pas vous embaucher sont des motifs  préfabriqués la plupart du temps et la vraie raison n’est que rarement mentionnée, (sauf chez Michelin peut-être)

Si vous tombez sur un DRH assez large d’esprit, votre blog peut éventuellement vous servir de point d’appui pour justement trouver un job. Mais partez du principe que le DRH que vous allez croiser est du genre étroit d’esprit, allergique aux nouvelles formes de communications, paranoïaque sur la confidentialité, n’a aucun esprit d’humour, qu’il est de l’ancienne école…

J’aimerais bien faire une liste des situations dans lesquelles un blog pourrait vraiment vous servir à trouver un job, mais je pense qu’il y a autant de variantes que de profil de blogueur et surtout de profil de DRH. Mais il s’agit d’avoir un peu l’esprit logique pour le savoir.

  • Un blog BD si vous cherchez un job comme illustrateur dans un journal.
  • Un blog de cuisine pour trouver un job comme Cuisinier dans un restaurant.
  • Un blog sur la finance, quand vous souhaitez trouver un job dans une banque (terrain toutefois glissant du fait qu’aujourd’hui tout diagnostique sur la bourse peut vraiment vous mettre dedans)

Dans ces trois exemples, je ne sais pas dire si ça peut servir ou pas. Tout dépend du personnage qui vous embauche et du contexte.

J’écris ces lignes pour vous dire d’être prudent sur votre blog. Soyez certains que cela ne vous nuira absolument pas.  Un blog qui n’a rien à voir avec votre job ne devrait pas non plus vous poser trop de problèmes. C’est à vous de voir,

Mon conseil est donc la prudence, surtout aujourd’hui où la récession arrive bat son plein. Ne vous ratez pas pour trouver un job à cause d’un blog.

Un autre conseil, surtout, bloguez positif quelque soit votre sujet, une chose est sûr un ton de looser cela ne va pas vous aider.


Étiquettes :




Ecrit par Thierry Roget

------------

» Suivez les commentaires de ce billet par RSS

Commentaires

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Commentaire de David |

Très vrai. Et si on ajoute à ça le profil Facebook du candidat avec les applications à la con, les groupes débiles, les copains foireux et les commentaires…

Davids et son denier billet..Cuba vue par Martín Varsavsky

Commentaire de SICW |

Lors d’un entretien pour mon études en alternance, un RH m’a posé des questions sur des court-métrages dont j’avais écris le scénario…alors que ce n’était pas mentionné dans mon CV.
Il faut faire très attention à son image sur le net, car c’est désormais très simple de taper « prénom nom » sous google et de glaner deux trois informations…surtout qu’il n’y en a pas 36 qui s’appelle comme moi dans le monde!

SICWs et son denier billet..Digg-likes : j’en ai ma claque …

Commentaire de Thierry Roget |

@coté réseau sociaux, c’est encore pire effectivement, en fait j’ai éliminé tout une partie de mon article sur les réseaux sociaux, je suis justement en train d’écrire un petit billet sur le sujet
@Sicw Voilà un cas pratique. Heureusement que dans ton cas, il semble que c’était plutôt avantageux

Commentaire de Thierry Roget |

@Alias, merci pour ce coup de gueule, si tu es l’auteur du site ctn music félicitations, c’est du bon boulot de vitrine. Maintenant, tu es prudent quand même, tu ne te dévoile pas.

Commentaire de Alias |

d’habitude, mes coups de gueule me valent l’inimité des blogueurs et des internautes, là Thierry, je dois vous dire vous m’avez désarçonné… o_O

Alias est mon nom (connu et reconnu) de graphiste depuis une huitaine d’année, donc je ne pense pas vivre vraiment caché et les gens connaissent mon très mauvais caractère, je ne fais aucune concession face à la connerie humaine et ses dérives… bref, le Docteur House de la série télé serait un enfant de coeur à côté de moi…

Commentaire de Thierry Roget |

@Alias, c’est très bien, j’aime les gens de caractère. Déjà reconnaître ses défauts c’est déjà une qualité. Moi plus je vieillis plus je deviens bon comme le vin. Je crois que c’est Brassens qui disait, je suis tellement anarchiste que je traverse aux passages cloutés. je suis un peu dans cette ligne. 
Dans ma vie professionnelle, j’ai été amené à travailler avec de vraies têtes de mules, mais en revanche de vrais professionnels, des très très bons. Je préfère ça que le contraire. J’espère que tu es un très très bon!!!

Commentaire de Vu sur d autres blogs semaine 47 | Favoris |

[…] son identité en ligne, c’est aussi réfléchir si votre blog va-t-il vous desservir dans votre vie professionnelle ? par Thierry Roget. Une réflexion intéressante sur l’opportunité ou non de mentionner si […]

Commentaire de roiubu77 |

Si tu veux en savoir plus sur les risques qu’encourt un blogueur, je te conseille l’excellent blog de Maître Eolas, qui a réussi à se faire une place au soleil avec son blog juridique : http://maitre-eolas.fr/
( que tu connais surement !)

Il m’arrive probablement de faire de la diffamation s’en m’en rendre forcement compte dans mes billets, mais je ne vois pas pourquoi je devrais prendre des précautions de langage, j’ai toujours dit ce que j’avais envie de dire sans prendre de gants, et ce n’est pas demain que ça va changer, le « politiquement correct », ce n’est pas pour moi !

D’ailleurs, j’ai entendu parlé qu’il était question de dépénaliser la diffamation.

Commentaire de Concours de l'été des meilleurs blogs emploi : gagnez des lots |

[…] Votre blog va-t-il vous desservir dans votre vie professionnelle? […]

Commentaire de Mr Xhark |

De bonnes réflexions. Je pense qu’il faut, et c’est valable pour tout ce que vous faîtes sur le web, être conscient que tout est public. Même ce qui est privé peut se retrouver public. Attention donc !
Pensez à annoncer à votre employeur que votre système de blog publie certains billets de façons programmées, car si vous programmez des billets à 10h et que à 10h vous êtes au boulot, cela peut très vite se retourner (à tord) contre-vous. Vous pouvez également jouer dans l’autre sens, mais vous n’aurez de toute façon aucun vrai moyen de le prouver (comprendre juridique car tout se « bidouille »).

Commentaire de Thierry Roget |

S’il y a bien quelqu’un qui est discret sur le net, c’est bien toi!

Commentaire de Aurelien |

Bon article, effectivement il faut prendre garde à l’image qu’on donne de soi sur Internet, pour ma part mon nom ne permet pas de remonter à mon blog, de la meme maniere mon nom ne permet pas de remonter à mon facebook, pour moi ce sont des choses qui relèvent du domaine privé et que je n’ai pas envie de partager avec n’importe qui, recruteurs ou autres.
Il ne faut pas oublier que l’anonymat c’est aussi une certaine liberté d’expression.

Commentaire de Thierry Roget |

Aurélien, je te conseille de faire une veille sur ton nom ton prénom et autres trace numérique!

Commentaire de sharpei70 |

Quand vous écrivez quelques choses sur le web pensez que vous êtes à une tribune devant des centaines de personnes. Quand on fait un discours, on ne dit pas n’importe quoi, on ne fait pas n’importe quoi… et bien le web c’est pareil avec plus de monde et consultable à tout moment.
Bon article

Commentaire de Thierry Roget |

Effectivement, c’est une bonne comparaison! merci pour le commentaire