Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Visualisation des catastrophes en temps réel: ouragans, accidents, volcans, grippe

20/01/2011 ( Statistiques ) 0 avis


L’internet apporte ses moments de bonheur, mais fournit également toutes sortes d’informations plutôt toxiques, mais réelles, comme les catastrophes. Ce n’est pas pire qu’avant, mais aujourd’hui on est alerté tout de suite et ça augmente notre taux d’anxiété et pour les plus fragiles ça génère de la dépression.

exemple , mes amis m’appelle pour savoir si les catastrophes à Rio de Janeiro ont atteints ma région. Non c’est à plus de 1000 kilomètre de là où j’habite, cela dit, s’ils m’appellent c’est qu’ils ont eu un petit coup d’angoisse.



Pour alimenter cet angoisse, il y a toutes sortes de cartographies sur internet comme

hisz.rsoe.hu traquer les catastrophes

Cette carto suffit à elle seule car on peut y voir des tremblements de terre, des épidémies, des accidents de la route. C’est donc l’endroit révé pour devenir un peu angoissé.

stormpulse.com

Pourquoi pas ne pas superposer une carte des ouragans du monde pour corser un peu l’angoisse. c’est donc ce que propose stormpulse!

tempete en temp reel

Et pourquoi pas la grippe !

Ce n’est pas en temps réel, mais c’est bien pour avoir un peu plus d’angoisse sur flutracker. On peut voir que dans les derniers 6 mois, il ne s’est pas passé grand chose. Ouf on a eu chaud !

0

Quand on a un problème on tape « grippe » sur google et hop on a une belle carto avec flutrends

cartograhpie de la grippe

Et pourquoi pas la cartographie des homicides en temps réel?

Pour l’instant ce n’est pas possible, mais on a déjà un aperçu de ce que ça peut donner  sur nytimes.com qui retrace la position des homicides sur les dernières années.

finalement j’avais parlé de cartographie des coup de feu à Porto Alegre au Brésil, on en est pas loin :detection d’origine-des-coups-de-feu

Le phénomène temps à s’intensifier avec twitter qui lui aussi colporte mondialement les informations et avec la géolocalisation des twitts et l’analyse de #hastag et du contenu des messages, il y a de quoi monter des cartographies spectaculaires. Vive internet!

Étiquettes :




Ecrit par Thierry Roget

------------

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Ecrire un commentaire