Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Vais-je un jour migrer sur un serveur dédié? Pas si sûr, peut-être jamais

04/11/2010 ( Veille ) 6 avis


Quand on commence à bloguer, on ne se soucie guère des problèmes de performance d’un blogue. Ca tourne tout seul, mais après un certain temps, on commence à s’intéresser au sujet.  Aujourd’hui je cherche un nouvelle solution pour ce blogue et je vous livre un peu mes réflexions et ma veille sur le sujet.



Serveur Dédié ou Mutualisé

Pour héberger un blogue nous avions il y a encore quelques années deux solutions, l’hébergement mutualisé et l’hébergement sur serveur dédié. Entre les deux (à mon humble connaissance, nous n’avions rien).  L’inconvénient majeur pour passer du mutualisé au dédié est le prix qui est plutôt multiplié par 10 voire 20. Il faut également avoir quelques notions techniques pour faire la maintenance du serveur dédié à moins que vous contractiez un service d’infogérance.

Cloud hosting

Depuis peu arrive des solutions intermédiaires qui sont pour moi l’avenir, ce sont des solutions hybrides qui permettent de répartir la charge de votre blogue sur plusieurs serveurs en cas de débordement de l’un de serveur ou d’un pic de trafic sur votre blogue. Cela agit comme une sorte de loi d’Erlang (définition) qui fait que plus le tuyau est gros plus on peut passer de trafic. De plus les serveurs sont répartis géographiquement sur un territoire donné, ce qui limite encore plus le temps de tranfert entre le serveur et votre pc.  On appelle ça le cloudhosting.

Pour trouver des hébergeurs qui offrent ce genre de solution, il suffit de taper « cloud hosting » sur google. Je suis particulièrement les news sur le service rackspace qui serait la rolls de ce genre de hosting et j’étais près à faire le changement en début d’année et comme tout bon procrastinateur, je n’ai pas fait la migration. Cela dit j’atteint aujourd’hui presque 8000 pages vue par jour sur ce blogue, et ça à l’air de tenir!

Mise en place de cache

La mise en place du plugin wp cache a fait reculer ma décision de passer sur une solution plus chère. wp-cache est un plugin à mettre en place quand on commece à avoir un bon nombre de visites aux heures de pointe.  Disons plus de 100 visites. Le cache dans ce cas permet de transformer des pages dynamiques écrite en php en page statiques html, beaucoup moins lourdes en soliciation serveur. En plus c’est gratuit.

Hebergement des photos sur picassa

Depuis quelques mois, je mets les photos de mon blogue en hébergement sur picassa, je ne sais pas si c’est une bonne stratégie sur le long terme, cela dit Picasse ne risque pas de disparaître car c’est google qui possède ce site. Ainsi je sépare les variables et pour atteindre 1 Go de photo, il va falloir encore quelques temps pour que je sois obligé de payer. Vous pouvez même accéder à l’album ici

Le cache réseau  et les CDN

Les opérateurs de réseaux eux aussi ont des problèmes de performance et de bande passante. Ainsi, les CDN (content delivery network) permettent d’éviter les interactions entre serveur et internautes en mettant en mémoire cache les pages internet les plus sollicitées (pages, video, musique, podcast….). Dans ce cas, nous,  les humbles webmaster amateurs n’avons rien à faire et ça nous arrange. Sans compter que vous visiteurs réguliers  une partie de ce blogue se trouve déja dans le cache de votre navigateur.

Des nouveaux concepts de caches

Récemment une startup nommée cloudflare.com a lancé un concept assez smart. Ce service offre gratuitement la  mise en cache de votre blogue. Vous n’avez que quelques paramétrages à changer chez votre hébergeur  (adressage des DNS) et hop vous avez votre blogue hébergé dans les multiples serveurs de cette société. Comme ce service se trouve uniquement aux USA, il est sûrement préférable que votre blogue soit hébergés aux US, et si vos lecteurs sont en France, je ne sais  pas si c’est encore d’un grand intérêt. Mais le concept est lancée et ça va sûrement faire des émules.

Google s’y met avec mod_pagespeed

Le grand google se préoccupe de nos blogues et met tout en oeuvre pour que nos blogues soit plus performants. Ce n’est pas de la philanthropie,  c’est basé sur le principe que plus c’est performant, plus les pubs adsense s’affichent vite et plus ça clique.  Google a déjà lancé un truc qui s’appelle pagespeed et il annonce le lancement mod_pagespeed à mettre sur un serveur apache.  Trifouiller dans un serveur Apache? Ce n’est pas pour le commun des mortels, alors Google travaille avec godaddy pour mettre en place de logiciel sans que persone n’ait rien à faire sur plus de 8Millions de sites  . Demain j’espère que ces partenariats s’étendront vers d’autres hébergeur pour arriver un jour en France?

Petit conclusion: Il y a urgence d’attendre

Puisque tout le monde se met à faire du cache et à optimiser nos blogues sans vraiment rien nous demander, je me demande aujourd’hui, si un jour je vais migrer mon blogue sur un serveur dédié. De plus écologiquement parlant, avoir un serveur dédié, n’est pas écologiquement citoyen, c’est comme avoir un autobus pour soit tout seul dont le moteur est allumé en permanence.  Comme j’héberge mes blogues aux USA (dreamhost et bluehost) je serai surement plus vite servi avec modpagespeed.  Pour l’instant, je doit tourner à 250 000 pages vues par mois sur bluehost et ça tient le coup.

Étiquettes :




Ecrit par Thierry Roget

------------

» Suivez les commentaires de ce billet par RSS

Commentaires

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Commentaire de Seb |

Honnêtement un serveur dédié tant qu’on attend pas un nombre de visite vraiment conséquent je vois pas trop l’intérêt. Quand à un cloud les tarifs sont encore trop cher je trouve et demandent encore des connaissances techniques qui déconcentrent de l’activité principale qui est de créer du contenu

Commentaire de Thierry Roget |

Seb, effectivement tu as raison, mais quand ton blogue va commencer à trafiquer correctement, (ce que j’espère) tu vas te pencher sérieusement sur le sujet. hier roget.biz à frolé les 10 000 pages en une journée à ça tourne toujours.

Commentaire de Seb |

bien sur au moment ou mon blog atteindra un nombre de visiteurs plus important je me poserai la question. Maintenant la question qui m’intéresse le plus pour l’instant reste les clouds qui pourraient présenter une excellente opportunité de montée en charge sans devoir effectuer les investissements up front, mais il faut également avoir atteint un plateau de traffic pour envisager cette solution (j’ai tout comme toi lorgné sur rack space cloud mais également sur Amazon Web Service) le problème de ces solutions à l’échelle d’un blog c’est la mise en place que je trouve extrêmement lourde, mais nous n’en somme réellement qu’au début du cloud donc à voir dans quelques temps je pense

Commentaire de Crunch |

Tu as toujours du semi-dédié à la limite ! C’est le même principe qu’un mutualisé à part que tu n’es que 2 ou 3 par serveur. Perso, c’est ce que j’utilise et je fais du 15 000 pages vues par jour sans cache et sans soucis … Par contre, ce n’est pas le même prix qu’un mutualisé 😉

Commentaire de Thierry Roget |

Crunch l’offre de dreamshost est un peu de ce principe, c’est un peu le principe pay as you grow » en revanche bluehost n’a qu’une seule offre j’attends un peu d’ici là ils proposeront un truc semi dédié ou du cloud

Commentaire de Crunch |

Jne connais pas bien les deux hébergeurs dont tu parles vu que je ne les ait jamais utilisé, cependant, étant chez mavenhosting, je peux te dire que c’est du bon ! Surtout pour le support que ça soit mail ou téléphonique 🙂

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Ecrire un commentaire