Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Usekit, le compagnon de l’internaute averti

30/06/2010 ( bookmark, Trouvailles ) 0 avis


La tendance aujourd’hui est de rajouter une couche web sur le web, c’est à dire prendre des notes, surligner, partager, twitter, traduire, commenter, mettre en mémoire une page web… Pour faire court quand on arrive sur une page web, on veut l’affubler de toutes sortes d’options. A ce titre usekit pourrait devenir une petite bombe de l’internet car c’est un outil qui nous offre la possibilité d’ajouter ou d’éliminer une information sur une page web.

En fait c’est un peu compliqué à expliquer mais voilà en gros ce qu’on peut faire



  • mettre la page visité dans nos bookmarquez delicious (le voilà encore ce bon vieux delicious)
  • faire une petite traduction
  • surligner un passage d’une page web
  • envoyer l’information à evernote
  • consulter la base crunch base (base de données sur les entreprises) sans quitter notre page
  • twitter la page (manqurait plus qu’on ait pas cette option
  • mettre des post it
  • debugguer avec firebuglite
  • éliminer des parties de la page pour impression
  • créer des contextes et les partager (c’est expliqué dans le mode d’emploi)
  • …/…

Le tout avec une petite machine derrière qui enregistre nos faits et gestes comme une machine à remonter le temps qu’on peut consulter quand on veut et dont on peut éliminer certaines partie (à priori, c’est privé, personne ne peut voir cette partie)

Vous n’avez rien compris comme moi au début? La petite vidéo youtube vous récapitule un peu ce que je viens d’écrire.

Pour se familiariser avec ce service, il faudra un peu de temps, mais tout y est bien expliqué.

Nous avons le droit à une page nommée missions et à un mode d’emploi. Quoi c’est en anglais? Et oui on n’y peut rien, il faut vraiement se mettre à l’angais si on veut être à la pointe.

En tout cas, il s’agit pour moi d’un véritable coup de coeur pourvu que ça ne ralentisse pas mon navigateur.

Étiquettes : ,




Ecrit par Thierry Roget

------------

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Ecrire un commentaire