Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Twitter ne migrera pas sur le minitel, il sera toujours gratuit

11/02/2009 ( Réseaux Sociaux ) 4 avis


Depuis quelques semaines on a vu des articles sur le fait que Twitter étudierait un business model de rentabilité. Je suis toujours surpris dans les économies virtuelles de voir cette manière de faire des affaires. C’est un peu comme construire un immeuble et faire l’étude de marché quand il est construit et prier pour qu’il y ait un marché!

Ok les créateurs de Twitter sont assez riches (deux des fondateurs Biz Stone, et Evan Williams sont les créateurs de blogger acquis par google) mais il ne vont pas éternellement continuer à gérer ce service pour rien, à moins que le business modèle soit d’attendre que google rachète twitter. Twitter étant pour moi la meilleure source d’information ultra fraiche, il se peut qu’un jour google mette la main sur Twitter, tout comme il a mis la main sur Blogger. (je n’ai toujours pas compris le business de Blogger également)



Cela dit, les rumeurs de faire payer les utilisateurs viennent d’être démenties sur le blog de twitter. On va donc pouvoir continuer ce service de façon intensive!

Imaginez! nous pauvres blogger, si on nous retirait l’actualité twitter et éventuellement google, nous n’aurions presque plus rien à dire!

Étiquettes :




Ecrit par Thierry Roget

------------

» Suivez les commentaires de ce billet par RSS

Commentaires

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Commentaire de Siegfried |

Je pense que c’est un peu le principe des services web 2.0 : on amasse un max de visiteurs/utilisateurs puis on revend vite le bébé à un géant du secteur qui va s’amuser à trouver un business modele sérieux.

Le truc con c’est quand tu le revend pas assez vite et que tu te retrouve avec un énorme monstre dégénéré qui te bouffe des centaines de giga de bande passante à la minute (facebook par exemple) 🙂

Commentaire de Thierry Roget |

Voilà donc que le web2.0 est mort, les gens ne vont plus pouvoir raconter n’importe quoi aux banquiers qui ont en ce moment chaud aux fesses, va y avoir des morts!

Commentaire de Pierre |

@Thierry : le Web2.0 dans sa forme actuelle est mort on est d’accord. Il va être aujourd’hui difficile de convaincre des investisseurs sans avoirs une application qui tourne et qui génère déjà du cash et un business plan sur trois ans avec des chiffres et une évolution prévue à court, moyen et long terme.

Le marché va finir par s’épurer et il va devenir difficile de lancer un service « à l’ancienne », c’est à dire en lançant le bouzin et en réfléchissant seulement après sur les moyens de monétiser le tout.
Ou alors il faut avoir derrière soit des investisseurs assez inconscient pour suivre.

Facebook à quand même réussi à lever beaucoup d’argent alors qu’il coute beaucoup plus que ce qu’il rapporte.

Il rete un nouveau Web2.0 à inventer. Car le web2.0 ce ne sont pas seulement des appli. en ligne qui sont estampillé « béta » et des business modéle inconnu mais bien des environnements qui permettent d’échanger / de communiquer différement. En remettant l’utilisateur au centre du dispositif.

Je pense que d’ici quelques temps (mois ou années je ne sait pas) on verra le net actuelle murir suffisament pour qu’il opére un virage à angle droit. Que les applications web2.0 de seconde générations soient enfin mature et que cela devienne la norme.

Pierre

Commentaire de Thierry Roget |

Pierre merci pour ta contrib, mon expérience professionnelle n’est régie que par des ROI de trois ans. C’est peut être un peu vieux jeux, mais ça a marché. Maintenant un ROI sur trois ans, il va falloir le trouver, une tendance serait plutôt du ROI sur 5 ans, voir 10 ans! du brick and mortar

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Ecrire un commentaire