Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Twitter: demain ce sera encore mieux – ma vision

03/12/2008 ( Réseaux Sociaux ) 2 avis


Depuis les événements qui se sont passés chez moi, j’ai changé complètement d’avis sur twitter. Truc de geek? Aujourd’hui oui, demain surement pas. Twitter va prendre de l’ampleur. Peu de gens connaissent le service, encore moins de gens comprennent à quoi ça sert et il reste une petite frange d’utilisateurs qui ont bien capté l’importance du phénomène. Cela a fait tilt dans ma tête, cette dernière semaine quand j’ai voulu être au courant des dernières événement des inondations qui ont eu lieu à Santa-Catarina. Voilà un peu en ordre chronologique  ce que j’ai fait pour être au courant sur cet événement.

  • J’ai mis la radio,
  • J’ai regardé les twitts sur le sujet
  • J’ai allumé la télé
  • J’ai lu les blogs sur le sujet
  • Je me suis rendu sur youtube
  • J’ai surfé sur flickr
  • J’ai acheté les journaux

En fait on est passé d’un flux d’information linéaire avant internet

le twitter de demain



à un flux d’information en matrice, certains dirons en nuage (tout le monde récupère l’information de tout le monde)

le twitter de demain

Avec un certain décalage dans le temps

le twitter de demain

et une analyse qui croit dans le temps, on passe du simple SMS au reportage. détaillé! Rôle de la press.

Dans ce graphe j’ai mis twitter au même niveau que le SMS et le téléphone, mais finalement tout s’embrouille avec internet. On pourrait très bien filmer avec son téléphone portable directement sur des plate-formes de type seesmic, laissez des messages téléphoniques sur des sites de podcast, envoyer des SMS sur twitter, cela dit on peut déjà twitter directement sur un téléphone.

J’imagine un peu le twitter de demain!

On filme un événement avec son téléphone portable, on le commente, on envoie l’information sur un serveur qui fait son  travail de conversion de « speech to text » (transformation de la bande sonore en texte), analyse des mot clés du texte pour catégoriser l’information et surtout géolocalisation de la vidéo et son marquage dans le temps. Pourquoi pas une traduction et un sous-titrag puis ue analyse qualitative des vidéos pourraient également permettre de filtrer les bons contenus des mauvais…(je parle de qualité technique, l’analyse sémantique ferait peut être le reste)

Et nous voilà avec un nouveau portail  d’information en quasi temps réel réalisé par le peuple à disposition du peuple.  Si aujourd’hui les vidéos sur mobile ne sont pas au rendez-vous en terme de qualité demain ce ne sera plus le cas! Je m’imagine donc me loguer sur google map et regarder les vidéos apparaitre sur des petits carrés et en passant la souris dessus pour amplifier le carré en question et regarder la vidéo ou écouter le podcast.

Voila le twitter de demain

Complément de lecture

Mumbai-Bombay, congrès du PS, Twitter…: le live, l’arme fatale du participatif

Twitter, info en fragments et «story telling»

Twitter: une source de sources

Ma soirée Bombay, ou pourquoi Twitter est désormais indispensable

Étiquettes :




Ecrit par Thierry Roget

------------

» Suivez les commentaires de ce billet par RSS

Commentaires

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Commentaire de martine silber |

le seul pb, c’est la fiabilité des posteurs et des imposteurs

martine silber et son dernier billet..Théâtre: cartes blanches à jouer

Commentaire de Thierry Roget |

@Martine, Je pense que 99% des twitts ne sont pas des mauvais twitts. De plus avec mon idée un peu futuriste, difficle de mentir à partir du moment où on est géolocalisé et temporalisé pendant qu’on fait une petite vidéo, à moins d’être un fin limier.
Pour la fiablilité, un système de note à la ebay pourrait palier faire l’affaire!

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Ecrire un commentaire