Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Tester la résistance de votre mot de passe

13/07/2017 ( Tuto ) 2 avis


Le mot de passe est une des grandes vulnérabilités du net. Même à force de répéter qu’il faut que le mot de passe soit long, unique, avec des majuscules et minuscules  avec des chiffres et des caractères spéciaux… rien n’y fait, on apprend de temps en temps que tel ou tel compte s’est fait hacké comme celui de l’AFP en 2013 qui a tout de même provoqué une dépréciation de 136 milliards de dollars de capitalisation! *** (source lemonde.fr). Il est clair, que les pauvres internautes que nous sommes n’ont pas forcément les mêmes responsabilités, mais il faut tout de même prendre quelques précautions.  J’ai refait un état des lieux pour tester la force d’un mot de passe.

Une des techniques pour accéder à un compte et d’essayer toutes les formules possibles d’un mot de passe s’appelle ça la force brute, où un programme va tester toute une série de mots de passe qu’il possède dans une bibliothèque. Dans cette bibliothèque on a les mots de passe les plus connus comme les noms de chien, prénom, 123456, abcdef…, puis les variantes avec les noms date d’anniversaire, les dico…



Déjà en bref  évitons  

  • 123456 et toutes les variantes.
  • bonjour, hello, test, google…
  • abcdef, aaaaaa, a1b2c3d4,
  • titi2000.
  • azerty et querty .
  • admin password .

Après allons sur le  site  comparitech.com privacy-security-tools password-strength-test et faisons un test avec notre mot de passe (par précaution, on utilisera une variante de notre vrai mot de passe et je n’ai pas besoin de dire pourquoi.

 

Mot de passe à 1 caractère : temps pour craquer le mot de passe entre 1 et 9 nanoseconde

Il faut entre 1 et  9 nono secondes pour craquer le mot de passe :  On s’aperçoit déjà que si on met un mode de passe comme « à » c’est déjà 9 fois plus compliqué qu’un le mot de passe « 1 »

Mot de passe à 2 caractères :temps pour craquer le mot de passe entre 10 nonosecondes  et 1 microsecondes :

Le mot de passe « àù » mérite la mention spéciale avec 1 microsecondes soit 0,0000001 seconde contre le mot de passe « 11 » avec 10 nanosecondes. On a déjà une première indication que si on mets des mots de passe avec des accents, c’est déjà mieux.

Mot de passe à 3 caractères  : entre 100 nanosecondes et 80 microsecondes

Mot de passe à 4  caractères  : entre zéro secondes et 7 millisecondes

On apprend que si on répète une série de caractère, que le truc met moins de temps à trouver le mot de passe exemple « 1111 »

Mode de passe à 5 caractères : entre rien et 1 seconde

« àùéùè » est déjà une bonne facture pour un mot de passe, mais ce n’est pas suffisant encore, car une seconde c’est peu.  Evitons bien sûr le mot de passe « 12345 »

Mode de passe à 6 caractères : entre rien et 23  minutes!

«  »é »‘(-è » » est déjà un départ au bon mot de passe, car 7 minutes c’este bien, mais il faudra se souvenir d’une telle séquence ». Mais évitons des mots de passe comme « azerty ». Un bon compromis serait »Th12@i » qui nécessite 21 secondes à craquer.

On peut conclure tout de même qu’un mot de passe à 6 chiffres bien choisi permet déjà d’avoir une bonne sécurité surtout pour des sites qui se bloque pendant 5 minutes si on mets 3 mots de passe consécutifs faux ou qui nous propose un captcha .

Mode de passe à 7 caractères : 2 jours!

Bien choisi ça monte jusqu’à 2 jours. L’histoire ne dit pas combien de mot de passe un système de craquage de mot de passe essaye par secondes. mais si c’est 1000 mots de passe par seconde c’est déjà astronomique. Cela dit 1000 mots de passe par seconde sur un serveur, ça commence à être peinible pour le serveur.

Mode de passe à 8 caractères :  5 minutes à 5 ans!

7 mois pour un mot de passe du style  » Th_-ù1p » est un must, mais qui va taper un mot de passe pareil ! Un mot de passe plus facile à retenir comme « 3run0ùé » ça met 17 heures, mais un mot de passe comme titi2000 c’est 5 minutes et « Titi2000 » c’est 6 heures. I

Mode de passe à 9 caractères :  dix mil ans!

« Th-ù1p »à@ » 10 000 ans bingo, mais « Titi20000 » c’est 2 semaines

Mode de passe à 10 caractères :  180 mil ans!

« Th-ù1p »à@t » 180 000 ans, mais toto200000 c’est 4 jours!  » et pire 0123456789 c’est 1 secondes

Mode de passe à 11 caractères :  c’est bon jusqu’à 35 millions d’années

« DanielRoget » c’est 24 ans, « Dan1elR0g&t » c’est 2 miilions d’année et « Th-ù1p »à@t& » c’est 35 millions d’années

Mode de passe de 12 caractères  entre 1000 ans et 7 milliards d’années

ThierryRoget c’est 1000 ans et « Th-ù1p »à@t&* » c’est 7 milliard d’années

Autre site qui fait la même chose  howsecureismypassword.net

Avec cette démonstration, vous pouvez peut-être envisager de penser à un mot de passe plus correct.  Reprenons mon mot de passe thierry1905 et créons plusieurs variantes.

  1. thierry1960 : instantané car 1960 est une année de naissance, on commence par les années quand on veut hacker un compte par la force brute.
  2. Thierry1960 : je mets une majucucule ! déjà dans ce cas je passe à une durée de 6 heures. Juste parce que j’ai changé une minuscule par une majuscule.
  3. ThierrY1960 : la durée est aussi de 6 heures, mais quelque part on peut sentir que ce mot de passe est un peu plus fort que le numéro 2
  4. ThierrY1905  : il est peu probable que l’internaute soit né en 1905, alors la probabilité passe à 3 mois pour craquer le mot de passe, mais trois mois ne sont pas suffisants et une petite modification pourrait apporter plus de sécurité.
  5. Thierry1905@ : j’ajoute  un caractère spécial @ et là c’est parfait, je passe la probabilité à 8 ans. (l’autre service donne 26 millions d’années)
  6. Th!erry1905@ : je change le « i » en « ! ». Un technique qui nous évite d’oublier le mot de passe car « ! » ressemble à « i ». Dans ce cas, je passe à 10 ans!
  7. Th!erry1960@ ! : notons que si on mettait 1960 au lieu de 1905, il faudrait 1 semaine pour craquer le mot de passe! On comprend mieux que 1960 est à exclure totalement.
  8. Th!erry1905@! : ajoutons un autre point d’exclamation à la fin du mot de passe  et là ça donne 336 ans. Cela dépasse, notre espérance de vie, c’est donc un mot de passe tout à fait sécurisé.
  9. un mot de passe unique par service, ajouter les deux premiers mot de l’url à la fin du mot de passe. Exemple pour votre compte gmail, votre mot de passe pourrait être Th!erry1905@!gm : on passe à 27 mille ans et un mot de passe unique par service. 

 Quelques précautions, si le hacker sait que je m’appelle thierry et ma date de naissance, il va peut-être aller plus vite. C’est pour cela qu’il faut absolument éviter que votre mot de passe ressemble à votre login. C’est encore plus sécurité. 

La tendance est aujourd’hui d’opérer une double authentification comme avec un compte gmail. A chaque login sur un nouveau pc ou après une période de 1 mois, vous être obligé de mettre un deuxième mot de passe qui est envoyé par sms.  Je conseille tout de même d’envisager ce genre d’opération.

 Anecdote : Si vous vous retrouvez sur un clavier « anglais » (qwerty), vous alllez peut-être galérer à trouver les touches d’acent.  

Sachez que malgré toutes ses précautions, tout n’est pas gagné, car le hacker peut très bien voler toutes la base de mot de passe d’un service, cela est arrivé à linkedin et twitter, il faudra donc changer régulièrement vos mots de passe. De plus si le hacker a installé un logiciel keylogger sur votre pc, vous êtes encore plus mal, car dans ce cas, il peut enregistrer en clair tout ce que vous tapez sur votre clavier!

Attention

Étiquettes : ,




Ecrit par Thierry Roget

------------

» Suivez les commentaires de ce billet par RSS

Commentaires

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Commentaire de pebep |

Un mot de passe long + une diversité de caractères + un mot de passe unique = #ltRptcchyères£323846

Commentaire de inhan |

j’ai fait quelque teste il va falloir que je modifie certain mot de passe.
Merci pour ces services que je ne connaiisaaient pas