Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Rétrospective 2011: 12 conclusions à lire

22/12/2011 ( blogging ) 6 avis


J’emboîte le pas de aubistrogeek.com qui vient de faire une liste de 11 trucs qui ont changé sa vie en 2011. Une année passe est en tant que blogueur, on voit des trucs changer dans le temps et on peut également voir les tendances du WEB.

1) Le web de plus en plus mobile

Dans les derniers 6 mois j’ai vu de plus en plus d’innovations en terme web mobile. Cela se traduit en fait par moins d’innovations sur le web fixe, c’est-à-dire le web sur le bon vieux PC.  Comme ma ligne éditoriale est plutôt orienté internet et PC,  j’ai vraiment l’impression qu’une page se tourne. Ça se traduit par une baisse de créativité sur ce blogue. Presque du chômage technique.



conclusion : il y a des chances que je m’équipe en tablette et iphone en 2012! (fin 2012)

2) L’arrivée de google plus

Oui ça c’est tout de même l’événement de l’année, ce nouveau réseaux social me plait et surtout les bulles qui me permettent de temps en temps de communiquer avec mes lecteurs. Mon compte google plus est ici et j’y bulle de temps en temps.

conclusion : un concurrent sérieux à Facebook.

3) Je peux presque vivre des revenus de mes blogues.

Les trois derniers mois m’ont enfin permis de payer 100%  de mes factures avec les revenus de mes blogues. Je parle de factures pour vivre normalement, j’exclue encore les voyages, les restaurants, le remplacement de l’électroménager, les fringues. Il faut dire que maintenant je ne fais plus que bloguer.

Conclusion : Si on travaille assidûment et qu’on est plus ou moins sérieux, on arrive à sortir du trou et ceci quel que soit le job.

4) L’utilisation du logiciel click.to

Et oui franchement le copier collé avec click.to est tout simplement ultra génial et franchement ça me fait gagner un temps hyper précieux. cf mon billet ( clickto le copié colle web2.0)

Conclusion : il faut toujours être à l’affût de gisement de productivité

5) La sortie de mon blogue photo

La phase prochaine de ma vie, sera surement la photo. Mais comme je suis du genre ultra près de mes sous, j’ai donc décidé de lancer mon blogue photo en début d’année uniquement pour financer l’achat de matériel photo. Pour ceux qui ne connaissent pas encore ce blogue c’est sur 01photo.org.

Conclusion : bloguer peut déboucher sur d’autres métiers.

6) Mon expertise SEO

Même si je n’en fais pas un métier, je dois dire que bloguer m’a vraiment permis d’acquérir une petite expertise sur le sujet. Expertise récompensée, car j’arrive aujourd’hui à plus de 90% de visites via les moteurs de recherche, qui dit mieux?

Conclusion : bloguer peut déboucher sur d’autres métiers.

7) L’utilisation plus intensive du cloud

Après la web mobile, le cloud est devenu incontournable, essentiel pour moi.  Je mets régulièrement à jour ma fiche sur la liste des sites que j’utilise pour faire mes sauvegardes en ligne un-petit topo sur mes espaces de stockage en ligne.

8) Les joies d’un PC avec 6 giga de RAM

Et oui pour bloguer, il faut un bon pc, pour ne pas perdre de temps, il est important de s’équiper avec un pc muni d’une RAM conséquente. Je suis passé de 1 Giga à 6 giga avec un nouveau PC, franchement c’est le bonheur.

Conclusion : Il faut toujours être à l’affût de gisement de productivité

9) L’apprentissage du Screencast vidéo

J’ai encore pas mal de progrès à faire sur le sujet, mais la vidéo est la troisième tendance du web après le webmobile et le cloud. Je pense que dans le futur, je vais vraiment intensifier cette activité. Je vais surtout construire des tutoriels, c’est ce qui me plait particulièrement. Cela va de paire avec mon blogue photo.  Une bonne partie de mes tutos se trouve youtube/marothro avec 28 vidéos 25852 vues et 17 abonnés, c’est un début.

Conclusion : il faut toujours se former à quelque chose

10) La disparition de wikio

Tout comme jegoun, une page se tourne, heureusement que ebuzzing continue à nous donner un classement convenable.

Conclusion : rien n’est éternel sur le web, surtout sur le web. ne mettez jamais vos oeufs dans le même panier.

11) De plus en plus de spams

666 spams par mois dans ma boîte à lettre mail par mois et surtout plus de 1000 spam par mois sur mes blogues, quelle perte de temps!

Conclusion : faut de tout pour faire un monde.

12) L’abandon de la solution Aweber pour l’envoi de news letter

Vous pouvez voir mes conclusions sur 1blogue.net : j’abandonne-aweber. Cette solution peut convenir à certains, mais pas à moi, car je ne vends pas vraiment de produits sur internet. D’autre part, Aweber est basé sur un principe pyramidal qui fait que tout le monde se sent obligé d’en parler en bien! Sauf moi. Je teste aujourd’hui la solution concurrente mailchimp, plus web2.0 c’est à dire moins obsolète et surtout pas pyramidale du tout.

Conclusion : c’est en faisant des essais qu’on apprend

Conclusion de la conclusion, j’aime mon job

Étiquettes :




Ecrit par Thierry Roget

------------

» Suivez les commentaires de ce billet par RSS

Commentaires

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Commentaire de Nicolas |

Bonnes fêtes et tout ça !

N.B. : A propos des spams, j’en ai beaucoup moins maintenant qu’il y a cinq ou six ans (j’en suis à 400 sur ma boite principale alors que je montais souvent à plus de 900).

Commentaire de Benoît |

Tous mes voeux Thierry,
et continue à nous ecrire.

En réponse à ta liste, j’ai quelques questions (ou remarques) sur certains points :

1) Le web de plus en plus mobile
c’est venu doucement mais je suis de plus en plus sur le web par mobile. Par contre, je ne suis que consommateur de contenu lorsque j’utilise mon mobile.
(Qui aurait dit à l’arrivé de « l’UMTS » que la data mobile serait du web ?)

3) Je peux presque vivre des revenus de mes blogues.
Bravo. Belle perf !

6) Mon expertise SEO
Le but est le nombre de visite (et de clics), non ? Est-ce un bon indicateur que d’arriver à 90 % de visiteurs qui provienent des moteurs de recherche ? Est-ce corrélé avec tes revenus ?

11) De plus en plus de spams
je n’ai plus beaucoup de spam, en tout cas des spams visibles (car pas reconnus par les antispams)

Benoît

Commentaire de Thierry Roget |

Merci benoit pour ton commentaire.
Pour le point 6. Mon expérience corrélée avec celles de nombreux écrits sur le sujet :Seuls les internautes qui viennent des moteurs de recherche cliquent sur les pubs. C’est normal ils sont à la recherche d’une information et comme la pub est contextuelle, la probabilité de clic sur une pub est très élevée. Donc plus on a de visite des moteurs de recherche plus on a des chances de monétiser un blogue. Concernant par exemple mes abonnés RSS, mes pubs rapportent vraiment peu. Rapport de 230 par rapport aux pubs contextuelles

Commentaire de Benoît |

« mes pubs rapportent vraiment peu » : désolé Thierry, de ne pas payer tes factures :o) ça veut dire qu’il ne sert à rien de fideliser. Ce qui compte est d’écrire (puisque ça sera indexé). Non ?

Si je comprends bien, la publicité est contextuelle avec la recherche. Je pensais qu’elle était en lien avec le contenu de la page (et le profil de l’utilisateur s’il est connu par ses cookies).

Je supposais que les liens sur twitter et autres réseaux rapportaient aussi.
Ce que j’ai remarqué, c’est que le taux de click sur ma page de recherche était supérieur à celui des pages avec du contenu (et mieux payé par clic aussi chez google adsense).

Commentaire de Thierry Roget |

Benoit, Si, il faut fidéliser les lecteurs. si on se place dans une perspective de popularité, plus on fidélise les lecteurs et surtout les blogueurs, ils te feront de la pub, par des backlink et ce sont ses backlink qui permettent à google et les autres de prouver que ton contenu est de bonne qualité. Le backlink reste tout de même le gros du référencement et ce ne sont pas les visiteurs qui viennent des moteurs de recherche qui vont te faire du backlink.

Commentaire de Clicktoapp: ajouter skype: sélectionner un n° et téléphoner |

[…] y a quelques jours, je faisais la liste des tops évènements de l’année 2011 et dans la liste je parlais de click.to qui est devenu pour moi un outil de production quasi […]

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Ecrire un commentaire