Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Relationbook: faire le tri entre les mariés, les célibataires, les fiancés sur facebook

06/07/2012 ( facebook ) 6 avis


Facebook est un formidable outil pour se faire des amis. Si j’avais eu facebook à l’age de vingt ans j’aurais utilisé  cet outil pour voyager dans le monde! Le but serait de préparer un itinéraire précis dans un pays et ensuite se faire des amis dans chaque ville étape, soit pour passer une nuit gratuite chez l’ami en question, soit pour prendre juste un bière et plus si affinité. Je dis toujours que le meilleur moyen d’apprendre une langue étrangère, c’est sur facebook, pas à l’école!



Cela dit, il faut pouvoir faire un filtre intelligent des amis qu’on a sur facebook et le premier tri serait bien sûr l’âge? Puis un tri plus savant pour savoir si l’ami est célibataire, fiancée, mariée, séparée en faisant un tri masculin, féminin.

C’est ce que propose le site  relationbook.me

Déjà une bonne nouvelle, sur mes 474 amis,  318 amis n’ont pas rempli la case sur le statut de leur situation amoureuse. C’est vrai! Pourquoi remplir cette information? Si vos amis sur facebook sont de vrais amis, vous devriez connaître leur situation amoureuse. Donc pas besoin de le crier sur le toit ou de l’écrire sur facebook.

Maintenant en faisant un tri plus approfondi, je regarde un peu combien de filles sont célibataires sur mon compte facebook, le nombre se réduit à 6!

En tout cas je m’aperçois que j’ai très peu de copines sur facebook 105 au total soit 30% environ et 76 sont plutôt discrètes sur leur relation amoureuse. C’est sûrement le côté geek de mon compte facebook qui fait que j’ai plutôt des potes que des potesses.

En tout cas, encre un bel outil de traque à l’information qui va surement ravir certains et faire peur à d’autres. Mon conseil est, bien sûr, la discrétion absolue sur les informations facebook  et je vois que 67% de mes contacts suivent cette règle. 

relationbook.me

via madrasgeek.com

Étiquettes : ,




Ecrit par Thierry Roget

------------

» Suivez les commentaires de ce billet par RSS

Commentaires

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Commentaire de NeozOne |

Un bon outil pour les célibataires ! 🙂

Commentaire de Thierry Roget |

effectivement

Commentaire de Julien |

Bonjour Thierry,
Effectivement tout comme Neozone, j’ai dabord pensé aux célibataires. Je pensais meme que ce serait la conclusion.
Pour l’avoir essayer il y à déjà quelques années, ca marche plutot bien pour faire des rencontres. Entre les centres d’interet et les amis communs, les sites de rencontres peuvent se rhabiller.

Je pense qu’il ne faut pas avoir si peur de facebook, de toute facon nous allons vers un monde ou une grandes partie de l’information sera public. Le recrutement via facebook a déjà commencer, on postule directement sur la page ou via une apply, et ce n’est pas pré de s’arreter. Que ce soit facebook ou son remplacant, il faudra s’y faire.

La seule chose a laquelle il faut faire attention, c’est de garder le controle de son image, nos enfants ne réalise pas tous les préjudices que cela peut leurs causer. Mais ils serons les plus aptes a s’en servir a leurs avantages. A seulement 24 ans j’ai l’impression d’etre un vieux cons qui se sent déjà dépassé. Pour ne pas perdre le controle je reserve un maximum d’info.

A tort ou a raison je n’en sais rien, en revanche une chose est sur c’est que je vais a contrecourant.

Commentaire de Thierry Roget |

@Julien, j’imagine que tu habites en France, il est donc peu dangereux (ou moins dangereux) de s’exposer sur les réseaux sociaux. Ici au Brésil, le simple fait de mettre des informations sur foursquare me rebute car je crains les kidnapping et d’autres trucs que certains escrocs inventent! Heureusement que je blogue en Français, ainsi je crains moins de me faire repérer par la mafia locale.

Commentaire de Julien |

Effectivement je vis en France. C’est vrai que je n’avais pas pensé a tous ca au Brésil.
Je comprend hélas trop bien tes réticences. La vie est complètement différente ici. Au final le danger n’est pas loin. Il faut en avoir conscience, et mesurer l’impact que cela peut avoir de rendre une chose publique. Le reste des brésiliens raisonne comme toi ? ou c’est ton coté technophile qui te sensibilise a ses risques ?

Commentaire de Thierry Roget |

@julien, c’est mon côté parano et techophile qui fait que je me méfie un peu de tout! Les Brésiliens sont plutôt inconscient du danger! Avec orkut ils sont appris tout de même à être plus discret, ils sont ensuite passé à facebook et la plupart ne mettent pas leur profil en mode public.

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Ecrire un commentaire