Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Raccourcis de touche youtube

13/04/2012 ( Video ) avis


Il semble que le raccourcis de touche soit souvent un secret bien gardé sur internet.  On sait que les raccourcis de touche sont bien connus des vieux geeks (les geeks qui ont commencé l’informatique sans la souris). Les plus jeunes geeks ne sont moins sensibles aux raccourcis de touche et c’est dommage car on gagne  un temps considérable si on maîtrise l’affaire.

L’exercice aujourd’hui consistait à trouver des raccourcis de touche pour youtube. Par hasard j’en ai trouvé trois qui sont bien utiles. J’ai creusé un peu en appuyant sur toutes les touches de mon clavier pour découvrir le reste des raccourcis en espérant que tout est complet.



  • J : marche arrière à environ 10% du temps global de la vidéo; attention si on appuie longtemps, la vidéo revient au début.
  • K : pause. (on peut pauser en cliquant au milieu de la vidéo)
  • L : marche avant à  environ 10% du temps global de la vidéo :

Notez que c’est trois touches fonctionnent, même si vous n’avez pas cliqué sur la barre de lecture (voir la figure plus bas)

Si vous cliquez sur le bas de la vidéo vous avez le droit à plusieurs autres raccourcis

Sur le pavé numérique

  • Maj  6 :  marche avant à  environ 10% du temps global de la vidéo
  • Maj 4 : marche arrière à environ 10% du temps global de la vidéo
  • Maj 8 : augmenter le son (appuyer longtemps pour le volume maximum)
  • Maj 2 : diminuer le son (appuyer longtemps pour couper le son.
  • Maj F ou F : passer en plein écran.
  • Esc : pour quitter le mode plein écran

Sur les touches du clavier:

  • Barre d’espace : pause
  • 1 : aller à  10% du temps écoulé  de la vidéo (&)
  • 2 :  aller à  10% du temps écoulé  de la vidéo (é)
  • 3 : 30% de la vidéo (« )
  • …./000
  • 9 : 90% de la vidéo (ç)
  • 0 pour revenir au début de la vidéo (à)

Attention si vous avez un clavier azerty , il n’y a pas besoin d’appuyer sur Maj pour accéder au chiffre.

 

Si vous avez d’autres raccourcis youtube, please, laissez un commentaire.

 

Étiquettes :




Ecrit par Thierry Roget

------------