Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Quart d’heure « philosophique » Bloguer de l’étranger: les petites frustrations

25/11/2009 ( blogging ) 2 avis


Depuis que je blogue et peut-être depuis que ce blog figure dans le top 20 des blogs high tech, je reçois régulièrement des invitations à des cocktails, des soirées, des déjeuners, des conférences, des tests de produits… Évidemment je décline, car jusqu’à maintenant, personne ne m’a proposé un billet A/R Brésil France! ça viendra peut être un jour mais faudra encore quelques milliers de billets.

cool_la_vie



Et oui bloguer sérieusement apporte donc quelques avantages en nature, surtout si on est sur Paris. J’ai cru comprendre que d »habiter dans la région de Perpignan c’est également un peu comme habiter à l’étranger et Philippe,  éditeur d’accessoweb semble être dans le même cas que moi. Cela dit, il peut quand même recevoir des gadget à tester par la poste mais pas moi! Non seulement un produit envoyé au Brésil est taxé à 80% mais il y a des chances que je ne vois jamais arriver le produit chez moi, le facteur ou un quelconque intermédiaire pourrait faire la main basse sur le produit. (expérience vécue)

Je suis personnellement passionné des petits gadgets high tech, mais ici, c’est un peu le désert et si je teste un produit ici, il y a de forte chance, qu’il soit déjà ultra obsolète en France. De plus le choix ici est pauvre, si on sort des gadgets de base (tv, téléphone) on a du mal à trouver des trucs sympas, il faut dire que les Brésiliens en moyenne sont peu exigent, alors les multinationales refourguent des produits aux Brésiliens des produits que les Européens ne veulent pas ou plus, c’est ça aussi le « tiers monde » les pays émergents

Tout ça pour dire qu’une soirée à un cocktail sur une péniche à Paris, fait partie des « rémunération en nature d’un blog » et plus ça permet de faire du networking physique, plutôt que de s’évertuer à faire des contacts sur twitter.  N’oublions pas qu’un blog avant d’être rémunérateur peut être une vitrine pour faire des contacts.

D’autres part, certaines personnes me demandent de faire un article sur leur société moyennant une forme de troc! Un stage, un billet de TGV. Comme il m’est impossible d’en profiter, la prochaine occasion, je négocierai un concours sur ce blog pour donner le lot à mes lecteurs, au moins ce ne sera pas perdu pour tout le monde.

Bloguer à partir de l’étranger, ou disons que si votre blog est lu essentiellement par des gens d’un autre pays que votre lieu de résidence, vous allez.

  1. Perdre l’occasion de faire des rencontres sympa
  2. Perdre l’occasion de vous faire une petite soirée à l’œil
  3. Perdre l’occasion de tester des produits
  4. Perdre l’occasion de monétiser encore mieux votre blog
  5. Perdre de l’argent sur les virements internationaux

Je sais que ce n’est pas le cas de tout le monde, mais je pense à mes amis Africains francophones qui voudraient se faire un complément d’argent substantiel. Cela dit quand je vois le nombre de blogueur anglophones qui blogue à partir de l’Indonésie, de l’inde juste pour une audience essentiellement ciblée sur les Etats-Unis, c’est quand même assez intéressant.

Étiquettes :




Ecrit par Thierry Roget

------------

» Suivez les commentaires de ce billet par RSS

Commentaires

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Commentaire de Clem |

Ce qui est dommage, à ce sujet, c’est que pr nous, tes lecteurs, c’est potentiellement un manque de « contenu » puisqu’on verra chez les autres ce genre de contenu (soirée, test…), mais pas chez toi !
Tu devrais peut être te trouver un « émissaire » en France, pour te représenter et/ou réaliser les tests produits à distance avec toi !

Commentaire de Thierry Roget |

Clem effectivement c’est un handicap, mais avec 9 mois d’été et 3 mois de printemps, ça va compenser!