Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Pourquoi je me suis fais embobiner avec AWEBER + conseils

18/08/2011 ( Monetisation de blog ) 28 avis


Il y a deux écoles dans l’art de gagner sa vie en blogant.

Ecole numéro 1 ) le blogueur moyen comme moi, qui met de la pub adsense, un peu de vidéo, quelque ventes de petits liens discrets et hop, ça paye largement l’hébergement et bien plus encore. Je développe cela sur mon autre blogue conseil blogue.



Ecole numéro 2) le blogueur moyen qui veut vendre des produits à côté de son blogue. Vidéo, formation, ebook, prestation… Pour l’école numéro 2 il ne s’agit pas de gagner de l’argent avec un blogue, mais plutôt de faire de la publicité avec son blogue.

Dans le cas de l’école numéro 2) Je conseille franchement de souscrire à des services d’envoi de email, comme Aweber ou Mailchimp.  ça tombe bien: à titre expérimentale, j’ai testé Aweber pendant un an et je viens de résilier mon contrat.

Dans le cas de l’école numéro 1) je conseille franchement de souscrire à feedburner qui est gratuit, et éventuellement de se faire la main avec Mailchimp qui permet tout de même l’envoi de 12000 mails par mois avec 2000 abonnés et fait bien plus que feedburner.

Pourquoi je me suis fait embobiné avec AWEBER? 

C’est très simple: Aweber propose un système de parrainage extrêmement rémunérateur.

Vous référez Joe comme client aweber, et il s’inscrit à 19.00 $ par mois
Chaque mois, Joe utilise Aweber, vous gagnez 5,70 $. Après une année, vous avez fait 68,40 $. Après 2 ans, 136,80 $. 3 ans? 205,20 $. Et ainsi de suite aussi longtemps que Joe continue à utiliser son compte.
Et c’est juste un compte!

Jusqu’à là je trouve l’idée intéressante, il est normal que si je donne un bon tuyau que je sois rémunéré pour ce bon tuyau.  On appelle ça une commission.

Je me suis donc inscrit a Aweber avec 3 objectifs

Objectif 1) comprendre comment fonctionne le email marketing dont tout le monde parle comme un miracle financier

Objectif 2) monétiser mes mailings en introduisant des liens sponsorisés dans les mailing

Objectif 3) gagner une commission en chantant les louanges de Aweber

Objectif 1) comprendre comment fonctionne le email marketing

J’ai à peu près compris et franchement, ces  outils sont à recommander quand on veut vendre un produit. Cela dit pour nous blogueurs, la solution serait plutôt mailchimp qui offre 12000 mails par mois avec 2000 abonnés. ça fait tout de même beaucoup! non?

Objectif 2) monétiser mes mailings en introduisant des liens sponsorisés dans les mailing

Franchement je n’ai pas vraiment exploré le sujet et surtout je n’ai pas utilisé toutes les ficelles du système à part quelques liens sponsorisé dans les mails. De plus je me suis aperçu que la plupart de mes mails n’étaient jamais ouvert. D’autre part je n’ai pas utilisé les techniques intrusives du pop up  qui vous saute à l’écran après quelques secondes, franchement ça craint le popup.

Objectif 3) gagner une commission en chantant les louanges de Aweber

Sur ce plan, avant de chanter les louanges d’un produit, il faut que je sois persuadé que l’outil est de bonne qualité. Or aweber n’est pas forcément la panacée. Le produit me semble archaïque, il n’est pas traduit en français, alors je n’ai pas vraiment pu dire que pour moi c’était un bon outil

Dire que c’est miraculeux est tentant

Franchement, le taux de commission proposé par aweber est vraiment alléchant. Tellement alléchant que ça vous empêche de dire du mal du produit. Vous avez donc plutôt intérêt à en dire du bien, voire que c’est miraculeux, car plus vous dites que c’est miraculeux, plus vous avez des chances que vos lecteurs s’abonnent à Aweber. On est presque dans un système pyramidale. Dans mon cas, j’ai testé, j’ai pas aimé, je n’ai pas vraiment pu parler que le produit était miraculeux, je n’ai donc pas vraiment vendu le produit.

Conclusion pour les blogueurs débutants

Faites-vous la main avec des solutions gratuites comme mailchimp pour bien comprendre comme ça marche. Vous ne dépenserez pas un rond avant un certain temps. Juste le temps de vous persuader que vous allez monétiser quelque chose avec ce produit.

Pour aller plus loin

narominded.com : les-bloggers sont ils condamnes à disparaitre paragraphe : A chaque escroc son blog

mailchimp.com (non sponsorisé)

aweber  (lien commissionné)

feedburner.google.com

Étiquettes : ,




Ecrit par Thierry Roget

------------

» Suivez les commentaires de ce billet par RSS

Commentaires

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Commentaire de Jack |

Salut,
Attention de penser à déclarer ton fichier ‘clients’ à la CNIL, c’est obligatoire en B to C.
http://www.cnil.fr/vos-responsabilites/declarer-a-la-cnil/
@+

Commentaire de Thierry Roget |

Jack y a pas le CNIL au Brésil, en plus je ne vois pas pourquoi je déclarerais à la CNIL un fichier qui possède plus de 33% de non français.

Commentaire de KRIS3D |

Mais tu n’as pas essayer de monétiser : ni produit personnel, ni lien sponsorisé par email.
Pas besoin de tester, il était alors évident que ce n’est pas l’outil qu’il te faut, quand un autre le fait gratuitement par rapport à ton volume d’inscrits !

Commentaire de Thierry Roget |

@kris3D, A tant que blogueur, je n’ai rien à vendre c’est clair. Pour les liens, j’en ai mis à chaque mail, mais rss footer fait le même boulot. Ce qui ma surtout surpris c’est de voir le faible volume de mail ouverts. J’ai suis arrivé à 1000 abonnement avec AWeber en mai il me semble, ensuite j’ai trouvé le truc pour voir si les gens ouvraient les mails. j’ai fait une première requête paf plus de 500 personnes n’avais pas ouvert le mail depuis 3 mois (ou qq chose comme ça). Quand j’ai purgé ma base de donnée, j’ai fait une requete pour les gens qui n’avait pas ouvert le mail depuis 1 mois, ça n’a pas dépassé les 200. De plus 50% des gens qui s’inscrivent ne confirment pas leur abonnement. C’est un peu décevant tout ça. Si on veut gérer correctement l’affaire, ça prend du temps.

Commentaire de Abcmoteur |

Bien dit !

Commentaire de Jack |

Tout simplement si tu envoies un mail en France (67% de ton fichier ?) c’est la législation française qui s’applique, que tu sois installé au Brésil ou ailleurs ne change rien, c’est le consommateur destinataire du mail qui est protégé par la loi.

Après je ne connais pas les accords existants entre le Brésil et la France… surtout qu’en utilisant Mailchimp c’est eux qui font les envois de mails et que çà complique encore la donne.

Le défaut de déclaration de fichier à la CNIL est punissable d’une amende de 300 000 euros (l’article 47 de la loi informatique et libertés modifiée).

Commentaire de Thierry Roget |

bon je vais voir ça de plus près, ça ne coûte rien de se mettre en conformité!

Commentaire de Jack |

A la finale, entre les mails bidons, les mails pas ouverts… je serai curieux de connaître le % de ventes réalisé grâce à un e-mailing, quelqu’un sait ?

Commentaire de Thierry Roget |

ma théorie sur le sujet admettons que 100 000 personnes ont voulu s’inscire à la news letter. la motié ayant confirmé ça fait 50000 personnes. Parmi les 50000 personnes, 1/5 ouvrent les mails ça fait donc 5000 ouvertures. Une personne sur 10 va cliquer sue le lien sponso, soit 500 personnes et 1 personne sur 100 va souscrire au service. soit 5 personnes. Si pour chaque produit du gagne 10 euros ça te fait un 50 euros par envoi.

donc pour 10 000 abonnés ça fait 5 euros si tu envoi 20 mails par mois, ça fait 100 €
pour 1000 abonnés ça fait 50 centimes et 10 euros par mois.

Autre théorie tu peux envoyer un mail direct, hors RSS, tu envoies le mail au 50000 personnes ventant un produit révolutionnaire vendu 10 € 1% achètent le produit ça te fait 5000 € par mail!

Entre les deux théories, il y a un juste milieu. Mais si tu vends un produit, le modèle économique tourne, sans problème. Il faut ensuite déduire les frais de la société de email à qui tu loue le service et tu fait le ROI du business.

Commentaire de Jack |

Merci pour ce calcul.
La difficulté est de se constituer la base de 100 000 mails de personnes et d’enlever des 50 euros de gains espérés les frais de la société d’email qui ne sont pas donnés, tu as une idée des tarifs pratiqués pour calculer le bénéfice éventuel ?

Commentaire de Thierry Roget |

Mon calcul est purement théorique, je n’ai pas trouvé de chiffre sur le sujet

Commentaire de Jack |

Tu peux aussi louer un fichier ‘ciblé’ pour aller plus vite mais çà ajoute des frais important.

Commentaire de Thierry Roget |

Dans ce cas ce n’est pas aweber qu’il faut utiliser, il faut utiliser des machines plus sophistiqué et c’est illégal, je ne conseille pas du tout, aweber insiste bien sur l’option double optin (double confirmation) pour etre sur qu’on ne soit pas considéré comme spammer.

Commentaire de Jack |

Oui bien sûr, les sociétés de location de fichiers ne proposent que des coordonnées en double optin, du moins les sérieuses…

Commentaire de Benoist |

Merci pour ce post honnête sur Aweber. Je me suis fait avoir aussi 😉

Commentaire de CommentGrossir@grossir |

Cela faisait des mois que j’attendais un retour de la sorte sur aweber ! Personnellement je ne crois pas pas l’emailing…
Merci

Commentaire de Thierry Roget |

Attention le jour où je vendrais des produits sur internet, je pense que j’y retournerai sans problème. ou disons je souscrirai un service similaire

Commentaire de ProLire |

Sur ce qui est dit de la non-ouverture des emails, je pense que c’est dû à un non ciblage sur les intérêts des abonnés.
Un des aspects puissant de ce type d’outil, c’est de pouvoir jouer avec plusieurs listes à différents moments (via les emails automatiques) et d’envoyer sur d’autres listes pour tester l’intérêt et écrémer.
Mais bon, c’est tout un système qui prend énormément de temps à implémenter.

Commentaire de Thierry Roget |

@Prolire, il me semble que la plupart des maisl vont directement dans les boîtes à spam, Il y a aussi le fait que quand tu ne veux plus lire une news letter, tu la mets dans les spams au lieu de la supprimer.
@Olivier, j’ai écrit à Aweber dans les premiers jour pour leur demander une versions française, ils m’ont dit que c’était pas dans leur plan! ça m’a déjà mis la puce à l’oreille. Mailchimp lui semble 100% customisable en français et c’est surtout 12 000 mails gratuit par mois c’est déjà énorme
@Xavier à mon avis c’est la partie le plus dure du email marketing, même en double optin ça ne semble pas suffisant! Je pense qu’un blogue plus de niche pourrait peut être permettre un meilleur fichier email. Mon blogue est trop généraliste….

Commentaire de Olivier (stocker-partager.fr) |

Merci Thierry pour cet témoignage super intéressant ! Personnellement, après avoir enquêté un peu partout sur le web et compte tenu de mes objectifs (blogging pur pour l’instant, monétisation possible dans l’avenir), j’en suis arrivé à la même conclusion que toi : Mailchimp me suffira pour l’instant et sans doute pour longtemps ! Je me suis d’ailleurs déjà abonné chez eux (mais je n’ai pas encore pris le temps de l’exploiter).

En ce qui concerne Aweber, pour moi, un auto-répondeur partiellement ou pas du tout tout francisé, c’est rédhibitoire… Franchement, je me vois mal demander à mes lecteurs : « Entrez votre prénom sans accent », comme le font tous les utilisateurs d’Aweber (c’est un de leurs signes de reconnaissance). Pour moi, respecter son lecteur commence par respecter l’orthographe de son prénom. Il y a un minimum, quand même… Une erreur peut arriver à tout le monde, mais « officialiser » l’erreur, pour des raisons marketo-économico-techniques, non, je ne peux pas…

Quant à la désinscription d’une newsletter gérée avec Aweber, il faut suivre un lien en anglais… Pour moi, en tant que blogueur francophone, une de mes plus-values, c’est d’écrire en français pour un public francophone. Alors même si l’anglais dérange de moins en moins de monde, je m’interdis formellement de l’imposer à tout le monde.

Pour être honnête, il y a cependant deux arguments qui m’ont fait hésiter :
1) La « delivrabilité » (le fait de ne pas tomber dans le dossier spams, notamment) : il est possible qu’Aweber soit supérieur dans ce domaine, mais ce n’est pas si évident que ça. Quelqu’un aurait des infos là-dessus ?
2) Le fait qu’il est difficile de migrer une liste d’emails d’un fournisseur vers un autre (nécessité de repasser par une réinscription). Je pense qu’effectivement, mieux vaut bien choisir dès le départ, ou tout du moins, le plus tôt possible. Mais, vu le prix d’Aweber et vu que je n’ai rien à vendre pour l’instant, je préfère prendre le risque avec Mailchimp pendant quelque temps.

Commentaire de xavier marketing |

concernant le rentabilité d’un emailing, je crois que la qualification du fichier y fait pour beaucoup 😉

Commentaire de Elie C. |

Hello, je passe par là, quelques remarques :

1- effectivement pour ce qui est des listes, il est important d’être pertinent dans ce qu’on envoie : les gens doivent pouvoir être intéressé
2- l’opt-in est obligatoire à la fois du fait de la loi mais aussi et surtout pour être efficace : si il y a des gens qui ne veulent pas de vos emails sur votre liste, vous perdrez vite votre réputation… et alors bye bye les envois qui arrivent jusqu’en inbox
3- Si on a une liste que l’on a pas exploitée pendant un temps, c’est très problématique : personne ne se souvient de vous et le réflexe est alors « report as spam »…

4- Pour info Mailjet (pour qui je travaille) a un plan à 6,000 mails par mois gratuits, ainsi que des tarifs compétitifs. Et comme c’est français, non seulement on traite mieux les aspect délivrabilité auprès des FAI locaux mais en plus on a un site en français 😀

En espérant avoir délivré des infos utiles !

@++

Commentaire de Thierry Roget |

Elie, merci pour l’information, on voit le professionnalisme dans le commentaire. Surtout l’aspect FAI qui me tracasse également. 6000 email par mois gratuits ça vaut surement le coup d’essayer. C’est très bien!

Commentaire de Elie C. |

Pas de souci, n’hésite pas à me contacter par mail si vous rencontrez le moindre problème 🙂

Commentaire de Fabien |

Je teste Mailchimp gratuitement depuis plusieurs semaines et j’en suis tres satisfaits
Qu’est ce qu’Aweber apporte de plus selon vous ?

Commentaire de Thierry Roget |

@Fabien puisque je teste également mailchimp, Je peux te dire qu’ Aweber n’apporte rien de plus. Comme mailchimp est traduit en français, c’est déja mieux qu’Aweber. Aweber en fait n’apporte que de l’argent à ceux qui parrainent le site. Le grand avantage de mailchimp est sa version gratuite qui permet déjà bien comprendre comment le site fonctionne.

Commentaire de lorenzo |

Enfin un article sincère sur Aweber! merci.J’ai souscris à l’offre d’essai d’aweber et je pense déja m’orienter vers un autre autorépondeur. Dommage car au niveau de la de delivrabilité email, aweber à l’air plûtot éfficace. Je me suis inscris sur des mailing liste de blogs utilisant un certain autorepondeur français et je les ai tous reçus en indésirable..
Ce qui m’est rédhibitoire avec aweber c est le bouton désinscription en anglais.J’ai pas envie de reçevoir constamement les emails de mes abonnés qui ne trouverons pas le bouton pour se désinscrire…
Je vais voir du coté de mailchimp. Merci pour ce retour 🙂

Commentaire de Thierry Roget |

@lorenzo, j’essaye d’être impartial dans mes choix, et je deteste le système d’affiliation de ces boites comme aweber qui incite tout le monde à en dire du bien pour empocher la commission!

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Ecrire un commentaire