Cocktail Web

Actualité des outils du Web



POUR EMPECHER LE CLIC ABUSIF SUR LES DIGGS

20/10/2008 ( blogging ) 3 avis


Voilà un coup de gueule de Christophe Lefévre, qui nous dit que Blogasty est en grève. Nouvelle sorte de grève du Web2.0. Christophe Lefévre est un pur, voilà ce qu’il nous annonce.

Vous votez pour les articles de vos amis. OK, pas de souci, je le fais aussi. Mais s’il vous plait, regardez sur quoi vous cliquez !



La nature est ainsi faite je l’ai exprimé dans mon article « 53 au départ » je cite :

  • Au départ je pensais qu’avant de cliquer sur un vote de digg, il fallait que je me tape la lecture de tous l’article pour effectivement voter
  • Au départ je ne comprenais pas pourquoi mes articles sur les diggs n’étaient pas votés, alors que je me cassais la tête pour qu’ils soient super léchés (cela dit, il faut toujours les lécher)
  • Au départ je ne comprenais pas comment certains articles pourtant très merdiques arrivaient en home (première pas d’un digg)
  • Au départ je ne savais pas que les groupes de potes virtuels se cliquaient entre eux les articles pour apparaître en home.

J’avoue publiquement que j’ai un peu pratiqué le « clic sans lire » mais c’est un peu comme un nouveau jouet on ne maîtrise pas très bien l’engin on voit également que c’est une pratique courante, il parait même qu’aux USA on paye pour avoir des clics sur DIGG. La semaine dernière je me suis calmé, car le naturel revient au Galop et j’ai vite perçu que sur le long terme pratiquer « clic sans lire » n’a rien de très reluisant. Tout comme trafiquer son compteur feedburner.

Que faire contre ce travers du web? C’est bien la question que tout Webmaster comme Christophe Lefevre se pose.  Le digg « tape moi » nous alerte en affichant un message du style « du calme cowboy » Eric Dupin avec Fuzz a surement déjà bien senti le vent venir cela dit le seuil du home est passé à 8 aujourd’hui, aujourd’hui c’est blogasty et hier c’était scoopéo.

Tout est dans le dosage, le webmaster d’un Digg veut bien sûr avoir de l’audience et le fait de voir des articles noté 450 est signe d’audience. Le blogueur ne vas pas poster son information si en retour il n’a pas de visite sur son blog, car il ne veut pas perdre de temps. C’est très compliqué cet affaire. Quelle solution adopter?

Le coup de gueule de Christophe n’aura que très peu d’effet et dans quelques jours tout va redevenir au niveau de la réalité de la nature humaine.

Je pense que l’algorithme devrait être la solution, cela dit il faudra le développer et le webmaster n’a pas que ça à faire dans la vie. Mais je propose une série d’idée

  • Le nombre de clic sur article par jour devrait être limité par personne
  • Le nombre de clic au mois devrait être également limité.
  • Le temps entre deux clics devrait être limité à une minute, après tout on a pas le droit de poster deux billets en même temps, et en plus pour noter un article il faut le lire et ça prend une minute au moins
  • Analyse statistique des plus gros cliqueurs et retrogradation du cliqueur fou à 1 points par clic au lieu de 15 points, pendant une période à déterminer
  • Suppression du compte si récidive après trois rétrogradations

Je pense que le temps entre deux clics devrait déjà calmer les cliqueurs en série. Je déjà cliqué en série et je m’étonnais au début qu’on puisse le faire.

Bon courage quand même.

Étiquettes :




Ecrit par Thierry Roget

------------

» Suivez les commentaires de ce billet par RSS

Commentaires

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Commentaire de Digg-like’s clic is not a crime | taggle.org |

[…] Hé oui, les digg-likes, c’est encore plus compliqué que le blogging […]

Commentaire de Jeff Tardif |

Peut-être faudrait-il simplement accepter la réalité et vivre avec… Peu importe le système de modération ou d’algo, il y aura toujours des communautés de cliqueurs. 

Je suis personnellement le webmaster derrière Diggons.com.

Nous avons vite compris une chose:  les digg-like ne sont pas réellement des médias mais des outils pour aider les blogueurs.

Et ceux qui disent le contraire sont un peu hypocrites à mon sens.

Je ne veux pas dénigrer Thierry, que je respecte beaucoup et dont je lis les articles.  Mais je viens de lire un de tes articles ou tu comptes le nombre de visiteurs en provenance des différents digg-like…  N’est ce pas un peu hypocrite de comptabiliser les visites et les home page de son blog sur les digg-like, et d’un autre côté, reprocher à d’autres articles qui sont poussés par des communautés de faire, eux aussi la une?  Le but de tout cela n’est-il pas de rapporter des visites, de profiter des home page, de faire en sorte que Google voit notre site?

On ne peu pas exiger des utilisateurs qu’ils n’utilisent pas leur communauté.  Et nous faisons tous pareil.  Pourquoi avoir mis un bouton vers ton profil Wikio en haut de ton blog si ce n’est pour utiliser tes lecteurs (ta communauté donc) à ton avantage?

Je crois que ce débat entourant les digg-like et la qualité des articles est très stérile.  Un article peut être bon pour certains et mauvais pour d’autres…  De même, je peux voter pour les articles de mes amis, en sachant très bien qu’ils ont l’habitude d’écrire de bons articles, et aller le lire plus tard non?

Menfin…

Jeff Tardif et son denier billet..Comment performer sur Diggons.com et les autres digg like

Commentaire de Thierry Roget |

@ salut jeff, merci pour ton commentaire. Dans cet article j’avoue publiquement que je fais du clic sans lire, je ne m’en cache pas,j’ai arrété depuis, j’ai appris à conduire.
dans mon dernier article sur mes comptabilisations où je place fuzz en premier, j’explique bien pourquoi j’ai de nombreuses visites grâce à fuzz, je pousse mes articles que j’aime en home, il suffit de huit clics, c’est pas difficile  à trouver. un twitt et  deux mail et hop.
Pour le reste des diggs je laisse tranquillement le fleuve couler. J’aime particulièrement tape moi, qui a verouillé tout forme de « fraude au clic ». c’est tout à faire interessant.
Donc mise part fuzz sur lequel je suis disons hyper  actif les chiffres des autres diggs sont naturels. Ainsi sur blogasty je passe en home de temps en temps, sur scoopéo, je ne suis jamais passé en home, tapes moi ça m’arrive…. Pour tutsmark, ça ne sert à rien de passer en home les gens lisent les articles de toute façon.
Pour diggons je continue à poster mes news, car colme avec blogasty je trouve extrément agréable de poster un billet sur diggons,il n’ y a pratiquement rien à faire, même si diggons ne m’apporte pas énormément de viste (compromis entre le plaisir et la douleur)
Pour conclure, un digg est régie par une loi qui est mesuré par le nombre de visites qui en résulte. Une mesure implacable, je n’y peut rien, c’est comme ça.
En plus contrairement au monde de l’entreprise où nous sommes pressurisés par notre carrière, les chefs, les contingences, la peur du chomage. Ici je controle à cent pour cent mon  blog, C’est pour cela que je publie mes chiffres. Personne ne peut vraiment m’en empécher.

Dans mon passé d’entreprise, je me suis fait virer pour ce genre de broutille, je publiais des chiffres non trafiqués, ça ne plaisait pas! Aujourd’hui je suis un homme libre et le blog rend libre!!! C’est trop bon.