Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Portrait-robot du Blogueur multimédia en 2009

28/11/2008 ( blogging ) 3 avis


je suis tombé sur l’article du blog de Philippe Couve qui fait l’auto portrait du Journaliste multimédia en 2009 et je me suis amusé à changer Journaliste en Blogueur au moins pour les titres et ajouté mes commentaires personnels. Exercice facile me direz vous, mais la perche était tendue, je l’ai donc prise.

Le blogueur reste un blogueur

Nous les blogueurs, nous ne sommes pas soumis à une charte de métier puisque notre statut n’est pas reconnu, ce qui nous donne une liberté d’expression, nous permet de sortir un peu de notre ligne éditoriale. C’est d’ailleurs ce qui fait le charme du blogging.



Le blogueur descend  de son piédestal

Faux, fort de notre nouveau pouvoir d’influencer si petit soit-il, nous montons sur notre piédestal, on se rend compte finalement que nous avons un certain pouvoir et ça nous monte un peu à la tête. Cela dit on sait, depuis le début, que nous n’avons pas le monopole de l’information.

Le blogueur est aussi un animateur de conversations

On le savait déjà, nos commentaires sont faits pour ça depuis le début, on s’est déjà habitué à cette interactivité, ça fait partie de notre quotidien, on ne se pose même pas la question, c’est évident de chez évident. En plus on fait tout pour que la conversation soit la plus agréable possible.

Le blogueur baigne dans la culture numérique

Là encore nous sommes en avance sur ce point de vue, surtout les blogueurs high-tech, mais aussi les curieux, les intéressés. L’avantage c’est que tous les blogueurs ont un appareil photo et une caméra numérique intégrés dans le téléphone mobile et c’est quand même à la portée de n’importe quelle personne.

Le blogueur développe son agilité numérique

Un peu redondant avec l’item si dessus, on a déjà dépassé le stade des médias, en utilisant twitter pour être au courant en live de ce qui se passe sur la planète et chez son voisin. Je suis les twitts de la catastrophe qui sévit en ce moment chez moi, je suis au courant de tout!

Le blogueur connait bien plus que les bases de plusieurs médias

A part Mobuzz. tv qui est mort, nous les blogueurs on se doit d’approfondir un peu les techniques multimédia pour que notre blog ait de l’allure. Le minimum étant la retouche photo, mais aussi le montage vidéo! On est en plein dedans et les outils existent! On peut même monter notre propre studio en 5 minutes grâce à Seesmic!

Le blogueur connaît les techniques de récit multimédia

?

Le blogueur est aussi un animateur de communautés

Sur ce point on est fortiche, on  s’auto alimente, on se passe des informations, on s’entraide. Les internautes écrive aux blogueurs en privé pour suggérer tel ou tel truc, certains corrigent même nos fautes d’orthographe. les commentaires des blogueurs sont carrément une belle source d’nspiration  et tout cela génère de nouvelles idées

Le blogueur est conscient de son environnement économique

Cela s’adresse aux blogueurs qui mettent de la pub dans leur blog. Tous savent que monnayer un blog n’est pas simple et que les revenus ne sont pas aussi juteux qu’on puisse l’espérer. C’est cette prise de conscience qui incite le blogueur « semi pro » a redoubler d’efforts pour attirer de plus en plus de lecteurs

Le blogueur est capable de lire les chiffres de fréquentation

Et bien là, mes amis lecteurs, au début on est scotché aux stats, ensuite on sait manier les données comme des pro. Surtout les blogueurs High-tech qui de nature adorent les chiffres. Nous sommes d’ailleurs plus que capables, nous sommes de véritables experts

Le blogueur doit apprendre à cohabiter avec les commerciaux

La dessus, le blogueur est lui même le commercial, ce qu’il doit faire c’est justement faire un compromis entre la commercialisation de son blog et son édition. C’est un conflit interne!

Le blogueur peut assumer le rôle d’« éditeur »

Le blogueur est un éditeur depuis le début, il assume sans même le savoir.

Le blogueur est capable de travailler avec les développeurs informatiques

La plupart du temps c’est lui qui développe l’informatique de son blog. Si par hasard il n’est pas calé dans ce domaine, il peut largement se contenter de la plate-forme blogger pour faire des trucs remarquables

Le blogueur se pose la question du cycle de vie de l’information

Non le blogueur ne se pose pas de question aussi existentielles.

Le blogueur a conscience des résistances de son milieu

Non le blogueur ne subit aucune résistance, il est libre, il est autonome, il est seul.

—————

Pour lire l’article en question :Portrait-robot du journaliste multimédia en 2009

Un autre article d’intérêt de Cedric Motte avec une présentation powerpiont: XVI Congrès de la Presse 2008 : présentation « Sites medias et communautés » pour l’IFRA

Lire également l’article de Fabrice Epelboin sur readwriteweb Profession bloggeur : une grande leçon de journalisme . Mais qui va payer les grands reportages?

Tout cela me fait penser à plusieurs métiers qui ont du faire des virages à 180° depuis ces dernières années

  • Les typographes qui ont du apprendre à manier le traitement de texte informatique
  • Les chimistes de Kodak qui ont du se recycler à l’informatique
  • Les fabriquant d’appareil argentique qui ont du se remettre en question

Étiquettes :




Ecrit par Thierry Roget

------------

» Suivez les commentaires de ce billet par RSS

Commentaires

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Commentaire de Aratta |

Oui, le plus important dans tout ça est notre liberté. Et notre Ego démesuré bien sûr 😉

Commentaire de Revue de web semaine 48 | Higherweb ::: Le BLOG |

[…] d’un personnage un peu mégalo Portrait-robot du Blogueur multimédia en 2009 – Cocktail de Web […]

Commentaire de [Brik a Brak] n°24 « [ Blok Not ] _.oO Kronik|Umeur|Ydés |

[…] Roget Biz fait un exercice de style à partir d’un billet de Philippe Couve sur le journaliste multimédia pour le transformer en […]

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Ecrire un commentaire