Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Pas content : Duplicate content, François Hollande et Google, (la taxe à l’envers)

30/10/2012 ( blogging ) 3 avis


Cher Président de la République de France et journaux 1.0 , vous voulez inventer une loi pour taxer Google, car  Google recopie les titres d’actualité et leurs sous-titres. Je ne suis pas journaliste, je suis blogueur, je dois donc ne rien y comprendre. D’un côté, il y a les journalistes qui travaillent sur des contenus originaux pondus avec leurs plumes et leur amour de l’écrit, de l’autre un gros méchant que se contente de tout copier. On peut voir d’ailleurs à quel point les journaux sont orignaux dans leur écrits avec cet exemple.

Je cite « François Hollande a souhaité lundi que « des négociations soient « rapidement engagées » entre Google et les éditeurs de presse, estimant que si celles-ci n’aboutissaient pas, une loi pourrait « intervenir si nécessaire » pour faire payer une taxe au moteur de recherche américain. Après avoir reçu le président de Google, »



Où des journaux comme RTL, les échos, bfmtv, europe1, Liberation, Le quotidien, pagemaroc, la montagne.fr…  recopient une news sans même y ajouter une plus-value.  En faisant cette requête sur google on peut voir que la news a été reproduite 404 fois (chercher l’erreur). C’est un vrai cauchemar pour les équipes de Google de savoir qui a été le premier à écrire l’article. (ok je pense que ça vient de l’AFP). Bref, le pauvre gars qui a écrit cet article en a fait profiter 404*** journaux pages internet. J’espère donc que le jour où google sera taxé, qu’il faudra également trouver celui qui a écrit la news et lui donner au moins 70% de cet impôt.

Pourquoi donc google uniquement?

Yahoo fait ça depuis des années, Bing fait la même chose également, sans compte newsrepublic, flipboard, pulse et j’en passe. Pourquoi donc Google uniquement, c’est peut-être parce que cGoogle est riche? Mais bing aussi est riche et Yahoo n’est tout de même pas moribond.

Je propose un taxe à Google et la suppression des subventions pour les journaux

Puisque c’est google qui va raquer, je propose que les subventions aux journaux cessent. ça va retirer déjà un bon milliard d’euro pour les contribuable français qui en ont  si besoin. Ben oui, le monde se verrait amputer de sa subvention de 17 millions d’euro largement remboursés par Google. A moins que Google fasse ses valises et arrête purement et simplement Google news. Oui je peux faire un lien vers un service de google et l’équipe de google ne va pas me taxer, car grâce à ce lien je leur fais de la pub gratuite.

Il est normal que Google participe au financement de la presse (dixit le gouvernement)!!!!!!!!

Non seulement google apporte un trafic incroyable à la presse, il faudrait encore que Google payent pour le trafic qu’il apporte aux journaux! C’est vraiment le monde à l’envers!  Imaginons par exemple un supermarché qui fasse payer les bus, les taxis, les trains pour amener les clients dans leur supermarché!

L’avis de Marc Feuillée

Propos de Marc Feuillet sur France internet journal de 19 heures du 30 / 10 / 2012;  Thierri fiori

Marc Feuillet  dit  « Les sites d’information ont investi plus de 250 millions d’euros dans la construction de sites internet dans un élargissement de leur offre et pour autant nous ne sommes par rémunérés de nos efforts. Je rappelle que depuis 2005, la presse y compris ces sites internet aura perdu à peu près 1 milliard d’euro de recette publicitaire quand google et les autres moteurs de recherche ont progressé de plus de 1 milliard d’euros. Nos contenus qui sont de qualité, permette jour après jour l’amélioration de la fiabilité des réponses sur les moteurs de recherche* ce qui fait que les moteurs de recherche sont devenus la porte d’accès à l’information en général pour les Français »

Thierry Fiori : « La menace de google de ne plus vous référencer est-elle crédible?  »

Marc Feuillet  : « Je ne crois pas parce que ce serait  priver les Français de l’accès à l’information, d’autant plus  qu’elle consisterait pour les moteurs de recherche et donc pour google à abuser de leur position dominante ce qui serait répréhensible »

Mon avis sur l’avis de Marc Feuillée

C’est ce qu’on appelle le changement de paradigme, la presse, c’est comme la musique sur internet, elle n’a pas su s’adapter au nouveau monde de l’internet. On comprendrait dans les propos de Marc Feuillée que le milliard perdu par les journaux est allé dans les poches de Google, à cause du simple portail de google news? Mais le portail de Google news ne mets aucune pub  sur le site, ce n’est donc pas à cause du portail qu’il fait de l’argent. Je pense aussi qu’il faudrait taxer les Kiosques à journaux qui mettent devant leur kiosque les gros titres des journaux, c’est vrai quoi, on peut lire les titres sans acheter le journal c’est un Scandale!

Et oui, monsieur, il faut se réinventer! La presse n’est pas morte, elle change! Il faut travailler sur des nouveaux concepts comme les techcrunch et les theverge, les ‘presse citrons’ et ‘journal du geek »  Déjà on a vu venir le truc dès l’arrivée du traitement de texte, les typographes sont devenus des infographes. Alors, aujourd’hui les journaux doivent se réadapter comme les typographes.  Au lieu de trouver des arguments pour faire raquer Google, il faudra trouver une autre façon de faire de la presse. Julien Pain en est un exemple vivant du journalisme 2.0.

Si google arrête de référencer les journaux, ce n’est pas les français qui vont être privés de l’information, puisqu’ils peut toujours aller sur les journaux. CE SERAIT PRIVER LES JOURNAUX D  UNE SOURCE DE TRAFIC HYPER PRECIEUX ET DONT SE SERAIT ENCORE PRIVER LES JOURNAUX DE REVENUS PLUBICITAIRES.

Bon et nous les blogueurs ont veut aussi récupérer du pognon

Nous n’avons pas de subvention, nous avons comme seuls amis :

  • les moteurs de recherche qui nous apportent un trafic fou.
  • les amis blogueurs qui nous font des liens (gratuitement).
  • Et nos amis lecteurs qui nous lisent et qui sont aussi libres de nous quitter quand ils veulent.
Je pense que le milliard d’Euro perdu est allé dans les poches des blogueurs. C’est de la faute aux blogueurs qui n’ont aucune éthique.  Personnellement, si google n’existait pas je ne serait pas blogueur, car entre Google et moi, c’est du donnant donnant. Il me verse environ 65% des revenus publicitaire et avec ça j’arrive à boucler les fins de mois.
Nota : excusez-moi je sors aujourd’hui de ma ligne éditoriale, mais voilà je suis libre! Je n’ai pas de patron, je n’ai pas de chef, je dis ce que je veux. C’est ce qui fait le succès des blogues. Et puis je suis pas forcément stupide, même si je suis un blogueur.
Autres lectures :
___________________________________

*** ce matin, c’est 2530 ! recopie du même texte ce n’est plus 440 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

* j’hallucine ! Ce sont les algorithme de google et des moteurs de recherche qui s’améliorent. A oui, maintenant les journalistes écrivent en fonction des algo de google!

 

Étiquettes :




Delicious Sauvegardez sur delicious! Ecrit par Thierry Roget

------------

» Suivez les commentaires de ce billet par RSS

Commentaires

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Commentaire de pandepanne |

+1 avec ton coup de gueule.

Et pourquoi alors les sites d’actualités ne mettraient donc elle pas un petit fichier qui permet au robot de google de ne pas les référencer, comme le htaccess? Il faudrait leur dire que cela existe et c’est simple à mettre en place. Ainsi, ils n’apparaissent plus sur google 😉

Commentaire de Thierry Roget |

Et oui, j’ai d’ailleurs envi de créer un blogue juste pour gueuler ! Quant aux journaux, Google leur génére déjà tant de trafic que pour eux, se serait la mort assurée. je conseille toujours de lire le libre « qui a piqué mon fromage » qui explique bien pourquoi les journaux sont en déroute. En plus un enfant de 8 ans peut comprendre ce livre qui se lit en une heure.

Commentaire de Crack-net@Blogger Geek |

Les sites d’actualité n’ont rien demandé je pense, ou alors pas directement (via des lobbyistes)… Ce nouveau gouvernement marche au gré du vent, de la mode et de la bienpensance :
« Alors plein de gens sont mal logés, d’autres crèvent de faim, les retraités sont miséreux, l’économie vacille… Il faut faire quelque… Ah! excusez moi, j’ai un coup de fil… Oui, Messieurs les Lobbyistes, d’accord, j’ai compris, tout de suites Messieurs dames,… Bon dinalement on va d’abord s’occuper du mariage Gay et de la presse Française finalement … Et, tiens, on va aussi augmenter les impots… »

Enfin, pas de quoi fouetter un chat (oh non c’est trop mignon les chats 😉 , le « royaume de Danemark » a toujours fonctionner ainsi comme aurait pu le dire Hamlet 🙂

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Ecrire un commentaire