Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Où sont les femmes? Avec leur iphone plein de charme

13/10/2010 ( Statistiques ) 4 avis


Le truc à la mode qui dure déjà depuis un an c’est de dire automatiquement où on se trouve et de le dire à la terre entière en le twittant. Les services comme facebook places, foursquare et Gowalla sont les plus connus et derrière cette formidable machine, il est possible de faire toutes sortes de statistiques.

Et voilà donc weeplaces.com qui nous sort le ratiofinder, en nous offrant une cartographie pointant sur les lieux les plus fréquentés par les hommes ou les femmes. On apprend qu’il y a trois fois plus de femmes dans les starbucks café à San Francisco et 5 fois plus de femmes dans les Sephora de New- york



proportion homme femme à san francisco

C’est cette cartographie qui fait toute la valorisation d’une telle entreprise comme foursquare. En effet, imaginons que nous remplissions toutes les cases de notre profil facebook, jusqu’à notre couleur de peau et notre tendance sexuelle, on va pouvoir cibler à mort les goûts de chacun. Belle arme marketing qui aurait plu à certains gourous un peu trop totalitaires dans les années passées.

D’ailleurs sur cette cartographie on va plus loin que le simple sexe des utilisateurs. Exemple la tendance sexuel avec la cartographie des bar gay, où l’on découvre qu’il y a 15% plus d’hommes dans les bars gays, mais qu’au Marie’s Crisis Cafe il y a 9% plus de femmes.

proportion de bar gay à New York

On s’amusera à surfer sur toutes les catégories pour découvrir ce qu’on sait déjà, il y a plus de femmes dans les boutiques de cosmétique et plus d’hommes dans les boutiques high-tech.

Pousons le bouchon un peu plus loin en imaginant une interaction avec des services comme blippy.com qui permettent de relier également les achats qu’on fait avec nos cartes de crédits et les réseaux sociaux. C’est le nirvana de tout marketeux!

Ok, personnellement, je n’aimerais pas qu’une bande de kidnappeurs découvrent mon train de vie en me suivant sur ce genre de service, je m’abstiens et de toute façon, ces services ne valent que pour des pays un peu plus évolués que le Brésil.

Étiquettes : ,




Ecrit par Thierry Roget

------------

» Suivez les commentaires de ce billet par RSS

Commentaires

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Commentaire de fabrice |

Perso, je suis absolument contre tous ces trucs de géolocalisation. C’est too much. Bq de gens trouvent cela « cool » mais ils ne pensent pas que derrière tout cela, ce sont des moyens données qui ont pour but le contrôle des individus consommateurs.Sans parler des aspects sur la vue privée. Mais bon faut pas se faire d’illusion, la société va vers cela…

Commentaire de Thierry Roget |

Fabrice, c’est la 10ième stratégie de manipulation de masses http://bit.ly/cz08jF tu devrait aimes  » ça s’appelle « Connaître les individus mieux qu’ils ne se connaissent eux-mêmes »

Commentaire de Les 10 stratégies de manipulation de masses: à méditer |

[…] ne se connaissent eux-même, j’ai tout de suite pensé à mon article sur roget.biz (où sont les femmes) et ce service foursquare qui permet de géolocaliser toutes les personnes qui ont souscrit un […]

Commentaire de Fabrice |

Merci pour le lien Thierry, interessant!