Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Open Screenshot : la capture d’écran ouverte qui fait à peu près tout

01/08/2016 ( photo ) 0 avis


Quand vient le moment où l’on veut capturer une page d’écran, le mieux et d’appuyer sur la touche du clavier « imprime écran » (imp écran, print screen…) Cette touche se trouve généralement à haut à droit du clavier à côté de la touche ‘arrêt défilement ou pause ». Mais, cette touche, toutefois bien pratique, ne fait pas tout en terme d’impression d’écran. Et dans certains cas, il faut passer à des outils plus sophistiqués qui offre des options un peu plus élaborées.



Il existe deux types d’outil qui permettent les captures d’écran :

  • les logiciels qui capturent l’écran, vraiment tout l’écran (tester sharex pour voir ce que c’est).
  • Les captures d’écran qui sont en fait les captures de pages web  et à ce titre les habitués utilisent l’extension chrome nimbus).

Open Screenshot

Open Screenshot semble être le frère jumeau de nimbus,  il offfre les fonctions suivantes :

  1. La capture de la partie visible d’une page web, (c’est ce qu’on utilise le plus).
  2. La capture complète d’une page web.
  3. La capture d’une zone (région d’une page web) .
  4. La capture webcam (en deux temps : on lance la web cam et on lance ensuite la capture d’écran) .
  5. La capture de toutes les logiciel à partir du moment où les fenêtres sont ouvertes. (top, mais en version beta, ne marche pas encore très bien.
  6. La collage de ce qui se trouve dans le presse-papiers, (clip board).  Exemple quand vous appuyez sur la touche « Impression écran » la photo de votre écran se trouve dans votre presse-papiers. il suffit ensuite de faire un CTRL V pour coller le contenu du presse-papiers. Cette fonction est très intéressante, car elle ne nécessitera pas de logiciel tiers d’édition photo.

Une fois qu’on a réalisé une capture à partir  des 6 options décrites plus haut, on pourra éditer la capture d’écran :

  • Surligner une partie de la capture .
  • Trier un trait,
  • Entourer quelque chose avec un pinceau libre.
  • Taguer avec un peinture spray.
  • Mettre un texte.
  • Ajouter des carrés ou des rectangles et des cercles, des flèches des étoiles et même un icone en forme de maison.
  • Croper (rogner l’image).
  • changer l’épaisseur des traits.
  • changer la couleur  des traits.

ON pourra voir le résultat dans la figure suivante.

Une fois que la capture et l’édition sont terminés, on va passer à la phase de partage

  • Sauvegarde sur le disque dur (save local) .
  • Sauvegarde en pdf.
  • Sauvegarder en plusieurs dimensions (utile pour ne pas avoir à rogner l’image).
  • Sauvegarder en format carré (c’était très utile à l’époque où l’option rectangle n’était pas disponible sur instagram).
  • L’impression directe.
  • Et finalement le partage vers les réseaux sociaux les plus connus .
  • Avec aussi la génération d’un code QR pour les experts.

Conclusion: mis à part quelques petites imperfections et une certaine  lenteur pour le partage (l’image est hébergée chez openscreenshot.com , les gros consommateurs de capture d’écran seront satisfaits.

Quelques conseils

  • Evitez d’installer cette extension si vous ne faites pas énormément de capture d’écran. En effet, elle va tourner  en permanance sur votre navigateur chrome et donc cela pourrait ralentir les performances de la navigation surtout si vous utilisez déjà un grand nombre d’extension.
  • Lors du partage, sachez que la capture est stockée chez openscreeshots.com, il y a un risque que cette capture disparaissent un jour.

 

 

Étiquettes : ,




Delicious Sauvegardez sur delicious! Ecrit par Thierry Roget

------------

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Ecrire un commentaire