Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Mon ami Guy Rus

24/03/2008 ( Perso ) avis


Je me souviens de mon amis Guy Rus, il était venu me chercher à l’aéroport de Nairobi. Cette scène se passait il y a plus de vingt ans. Il était six heures du matin, je savais que quelqu’un m’attendait à l’aéroport mais je ne connaissais que son nom « Guy Rus ». Après une bonne dizaine d’heures passées dans le Vol Air France en classe affaires, j’aurais pu être reposé, mais en fait j’avais siroté tous les alcools que l’hôtesse de l’air m’avait offerts et quand j’avais soif je prenais du Champagne. Quand je suis arrivé j’avais du mal à marcher et il y avait déjà une grosse chaleur qui pouvait éventuellement venir de mon état d’ébriété avancé ou de la chaleur équatoriale. J’arrive donc et je vois un mec Barbu, moitié Chuck Norris, moitié Capitaine Haddock avec des lunettes un peu de travers, et un sourire à l’Indiana Jones. Après un rapide serrage de main, Guy a pris mes affaires et nous sommes allés rejoindre son gros 4X4 customisé Afrique, une 504 Dangel avec un gros pare buffle devant. La conversation a été brève dans la voiture mais déjà j’avais senti en Guy l’âme d’un ami. Lui, avait une grosse expérience de l’Afrique, moi je sortais de licence avec une expérience de misère. De là a commencé une véritable amitié.
Nous avons travaillé ensemble pendant près de deux ans, parcouru plus de 70 000 kilomètres sur les pistes Kenyannes, bousillés plusieurs 4X4 et bouffé des crikets. Si je raconte cet épisode de ma vie, j’ai besoin d’un blog complet, car c’est un concentré d’expériences en tous genres, certaines pourraient paraître complètement délirantes.  Deux ans de travail acharné dans les pires conditions nous ont rapproché à tel point que je considère Guy comme un frère, nous nous sommes toujours entraidés et jamais complètement perdus de vue. J’ai continué mes aventures dans d’autres pays et lui dans d’autres, on s’est raté au Vanuatu, là j’ai eu les boules, mais peut-être qu’il nous racontera sont aventure là-bas un jour.
Et voilà donc mon ami Guy qui se met à bloguer et qui justement va un peu raconter une partie de cette aventure Kenyanne. Je sais que Guy a des films 16 millimètres dans ses archives et j’attends avec impatience qu’il transfère tout cela sur youtube afin que ces archives soit à la disposition de la planète.

Je souhaite donc à Guy une bonne route, cette fois ci, sur le web, c’est beaucoup moins dangereux et on ne risque pas d’y manger des insectes dans de la soupe lyophilisée.



J’oubliais le plus important voilà le blog de Guy http://wordtrotter.fr.gd

Étiquettes :




Ecrit par Thierry Roget

------------