Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Onetous: le réseau social des amis qu’on ne connaît pas encore

19/09/2012 ( Réseaux Sociaux ) 6 avis


On ne choisit pas sa famille et on ne choisit pas ses voisins de palier, en revanche on peut choisir ses amis. Hier nos amis étaient plutôt les gens proches de nous géographiquement, les personnes côtoyées au lycée, à la fac et au boulot et les amis des amis… Aujourd’hui, grâce à internet on peut se faire des amis en privilégiant les  goûts et les passions qu’on a en commun et pas forcément la position géographique et l’âge.  J’en suis la preuve vivante, car j’habite au Brésil et j’ai de nombreux amis aujourd’hui que je n’ai jamais rencontré physiquement, mais qui me semblent plus proches que certains de mes amis locaux.

Mes blogues sont de véritables passeport pour la rencontre de personnes, mais tout le monde n’a pas forcément l’âme du blogueur, alors il faut utiliser des réseaux sociaux spécialisés. Passionnés de langues étrangères? J’en ai compté 15 réseaux sociaux  jusqu’à maintenant ( roget.biz : réseaux sociaux pour apprendre les langues). Il y a de quoi s’éclater!



Cette longue introduction me permet en fait de présenter le réseau social  onetous.com qui propose de se faire des amis par affinité. Il ne s’agit pas de se faire des amis qu’on a déjà, mais de nouveaux amis qui partage les mêmes passions que nous.  

Pour trouver des amis qui partagent nos mêmes passions, il faudra  définir son profil correctement à 100%. Il faudra donc parler de nos passions et de notre personnalité. La machine va se mettre en branle et va me trouver de nouveaux amis qui ont le même profil que moi. Ça va être sûrement très difficile tant mon profil est atypique! ha ha ha !

8% compatible !

Sebiacy,  c’est le fondateur de Onetous vous pouvez lire son interview sur  pourquoi-entreprendre.fr Interview-de sebastien-schropff-onetous. Sa machine a  trouvé que nous étions 8% compatible, ce qui fait que ce n’est pas forcément un ami potentiel ! C’est peut-être à cause de la distance qui nous sépare ou peut-être c’est à cause de l’âge, c’est peut-être que l’algo n’est pas au point? (just kidding) ! . J’ai tout de même accepté son amitié pour le test. De toutes façons, je ne vais accepter que des amis potentiels et aucun ami que je connaisse déjà sur mes autres réseaux sociaux, sauf s’ils dépassent au moins 50% de compatibilité.

Vais-je vraiment trouver mon ami? En fait je suis à la recherche de  trois amis,

  • un(e) geek blogueur de nationalité américaine ou canadienne désirant apprendre le français afin d’échanger des idées dans les deux langues (anglais et français)
  • un(e) autre geek blogueur, mais cette fois Japonais pour faire la même chose,
  • un troisième geek(e) blogueur et photographe qui soit allemand, italien ou espagnol.

Vous savez-quoi? Je cherche toujours et je n’ai pas encore trouvé!

Le grand challenge pour onetous.com est d’agrandir la base d’ « inscrits » pour que sa machine marche, loi de metcalfe oblige. J’espère donc que grâce à ce billet, le site onetous.com va se prendre de nouveaux inscrits. Le deuxième challenge est la confidentialité, vu qu’il faut dire un peu qui on est (passion et personnalité), il faut qu’on soit sûr que les données soient bien sécurisées.

Onetous.com

 

Étiquettes :




Ecrit par Thierry Roget

------------

» Suivez les commentaires de ce billet par RSS

Commentaires

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Commentaire de Sebiacy |

Merci pour ce billet, Roger, c’est le tout premier depuis le lancement (très très récent) de Onetous !

A l’heure actuelle, la communauté se développe rapidement. Vous avez bien saisi notre challenge : au fur et à mesure du développement, grâce à la multiplication de profils divers et variés, le potentiel de Onetous s’exprimera de mieux en mieux. J’espère ainsi que vous pourrez bientôt rencontrer de potentiels amis correspondant à vos 3 profils. Ce n’est rien de moins que le but de notre concept et notre mission : rapprocher les Hommes et apporter du bonheur au plus grand nombre.

L’algorithme de compatibilité est lancé entre tous les membres chaque nuit pour l’instant, ceci explique aussi peut-être pourquoi notre compatibilité est à cette heure limitée à 8 %. Nous pourrions être surpris demain 😉

Aujourd’hui, le site est uniquement en Français, mais accessible partout à travers le monde. Nous concentrons nos efforts de communication sur certaines zones géographiques, pour plus de cohérence et obtenir rapidement des « densités de potentiels amis proches les uns des autres ».

En ce qui concerne la confidentialité, comme vous pouvez le voir en naviguant sur la page d’accueil, nous nous engageons fortement pour le respect et la protection des données privées de ceux qui acceptent de nous faire confiance : respect des recommandations de la CNIL, pas de publicité sur le site, pas de revente ou de location de fichiers de données à des tiers, des paramètres de confidentialité personnalisables (et un réglage par défaut très protecteur)…

Désormais, ce sont nos membres qui décident de l’avenir de Onetous : à eux de le faire connaître et de développer la vie de la communauté naissante. De notre coté, nous étudions leurs retours et leurs modes d’utilisation de Onetous pour leur construire un outil unique et novateur, toujours plus proche de leurs attentes et besoins.

Encore merci pour ce chaleureux coup de pouce !
Sébastien

Commentaire de Thierry Roget |

@sebiacy merci pour le complément d’informations. N’oubliez pas les Brésiliens qui sont très très actifs dans les réseaux sociaux (2 ième utilisateurs facebook) et surtout un peuple qui a découvert les réseaux sociaux avant Facebook avec le lancement d’Orkut.

Coté publicité, je pense que ça ne choque plus personnne d’avoir des publicités ciblée en rapport avec leur profil. (c’est mon avis) De plus il faut trouver un modèle économique, alors bonne chance.

Commentaire de Sebiacy |

Nous essayons pour l’instant un autre modèle que celui classique de la publicité, plus respectueux et moins intrusif (à notre goût, tout est subjectif) : notre concept nous le permet et il semble viable. Merci pour votre précision sur les brésiliens et les réseaux sociaux, nous saurons nous en souvenir. Au plaisir !

Commentaire de malko |

Il y a pas un réseau social pour les haters…. sur les gens qu’on ne voudrait pas connaitre réellement, mais qu’on aime détester ?

Commentaire de Ruth-stepha |

Je suis enchantéE de découvrir vÖtre site c’est cool de voir autre chose que facebook bzu a la new famili

Commentaire de Onetous: un bébé en pleine forme ! | Blog Onetous |

[…] la chance de découvrir de beaux articles sur le web au sujet de Onetous. Merci à Ballajack, à Cocktail Web, à Partageons l’addiction, ou encore à Radins.com et Commentçamparche.net pour leurs […]