Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Johanna Blakley: Des leçons qui viennent de la culture libre de la mode

26/05/2010 ( Trouvailles ) 0 avis


J’ai regardé hier cette vidéo en anglais de Johanna Blakley (que je ne connaissais pas) et ce que j’ai appris c’est que dans la mode, il n’y a pas de copyright, vous pouvez copier tout ce que vous voulez dans la mode et personne ne va vous attaquer si vous avez copié un vêtement. Ce qu'on peut en conclure, c'est que l'invention d'un modèle peut rapidement être dupliquée et les choses vont se jouer sur la marge réalisée: qui diminue les coûts, avec un même produit, s'en sort mieux, c'est logique. Les marques rivalisent donc sur leur renommée (difficile de contester le rayonnement d'Esprit, par exemple) et leur capacité à justifier leur prix. Ce que vous ne pouvez pas c’est copier les logo des marques, j’ai donc compris maintenant pourquoi on voit le Logo Louis Vuitton sur tous les  sacs, car le logo n’est pas copiable. En plus ça permet de frimer pour les personnes qui en ont besoin.

D’ailleurs il y a plein de marché qui ne possèdent pas de copyright: comme les feux d’artifices, les recettes de cuisine, les blagues, les voitures, les meubles, les tours de magie, l’opensource (on le savait), les tatouages, les jeux, l’odeur des parfums!



Bref, cela veut dire que pour survivre dans la mode, il faut créer et avoir des idées. Faudrait donc que les majors de la musique se remuent un peu pour trouver des trucs du genre créer. Cela veut dire qu’on pourrait reprendre une chanson des beatles, changer trois notes et hop!

pour plus d’information allez sur Learcenter.org/html/projects/?cm=ccc/fashion

Étiquettes :




Ecrit par Thierry Roget

------------

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Ecrire un commentaire