Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Je compare souvent les employés à un PC (pas sympa me dit-on)

14/05/2008 ( humour ) 0 avis


  1. On imagine bien un PC qui pulse à 4 GHz mais qui n’a aucun périphérique; pas d’écran, pas de souris, pas de clavier, pas d’imprimante. C’est comme un jeune ingénieur qui a pété un plomb à la sortie de l’école.
  2. On imagine également un PC qui pulse à 200 MHz qui mais qui possède tous les périphériques nécessaires pour communiquer; c’est un vieux cadre moyen avec une grande expérience.
  3. On imagine un PC qui pulse à 4GHz et qui possède tous les périphériques nécessaires, mais qui n’est plus alimenté en électricité : c’est un cadre qui vient de se payer une crise cardiaque.
  4. On imagine un PC qui pulse à 4GHz et qui possède tous les périphériques nécessaires, mais qui n’a plus de disque dur, c’est un cadre qui a perdu la mémoire et qui écrit des processus.
  5. On imagine un PC qui pulse à 4 GHz et qui possède tous les périphériques nécessaires, et qui est alimenté en 400 volts, c’est un cadre qui va mourir. (cf, point4)
  6. On imagine un PC qui pulse à 4 GHz et qui possède tous les périphériques nécessaires mais dont le système d’exploitation est windows millenium. C’est un cadre qui est souvent en arrêt de maladie.
  7. On imagine un PC qui plus à 200 MHz et qui ne possède aucun périphérique, celui là est mort depuis longtemps ou carbure au Prozac.

Dans ma carrière, j’ai vu de tout, évidemment les PC qui pulsent à 4GHz et qui possède les périphériques et les disques durs qui vont bien existent, ils sont peu nombreux. Je pense que mon associé fait partie de cette « race » hybride, moitié formule 1, moitié coureur de Marathon. Bravo il en faut.

Je me disais il y a deux ans et demi la chose suivante :



Et moi qui suis-je? Certainement plus un PC qui pulse à 4GHz car depuis ma placardisation mon horloge ne me sert plus à rien. J’ai tous mes périphériques (du moins je pense) mais un PC dans un placard avec ses périphériques, ça ne sert pas à grand-chose. Mon disque dur est intact et bien rempli, mais dans mon placard je ne peux plus l’alimenter. Je fais partie des stocks de matériel d’occasion qu’on pourrait recycler mais dont n’a pas le temps de s’intéresser, car des nouvelles versions de PC à 5 GHz arrivent avec des nouveaux systèmes d’exploitation plus stables, et des disques durs époustouflants.Ils coûtent moins cher que notre recyclage, ce sont les Chinois !!!

Aujourd’hui je me dis que finalement on est pas des PC, je suis sorti de mon placard il y a maintenant 1 an et demi, en fait quand j’y pense, mon placard n’était pas vraiment un placard, c’était une rampe de lancement, un incubateur, un jachère psychique, une cure de jouvence, un régénérateur, une retraite spirituelle, une révision du moteur…

Toi concitoyen qui travaille, relis ce passage si un jour tu es dans un placard, un placard c’est le nirvana!

Adios amigo, bon week-end.




Ecrit par Thierry Roget

------------

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Ecrire un commentaire