Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Image du jour : twitter et facebook expliqués à des adultes des années 60

26/02/2009 ( humour ) 9 avis


Hier je parlais qu’à notre époque tout est fantastique et personne n’est heureux. Cela dit nous vivons également une époque bizarre où tout le monde s’extasie devant des nouvelles habitudes un peu loufoques non? Voilà une belle explication à partir d’une photo récupérée sur tinypic.



  • Vous dites que les gens vont « tweeter » ce qu’ils mangent au petit déjeuner?
  • Et « télécharger » des photos de leur petit petit déjeuner sur un « facebook »
  • Et d’autres gens vont regarder les petits déjeuners et faire des commentaires?
  • Excusez-moi d‘exploser votre bulle les gars, mais vous avez demandé. OUI, c’est le futur!
  • Sans vouloir te vexer mon gars, mais tous les gens dans votre époque ne sont-ils pas retardés mentaux?

Source inconnue http://i39.tinypic.com/24w7ed0.jpg

Étiquettes :




Ecrit par Thierry Roget

------------

» Suivez les commentaires de ce billet par RSS

Commentaires

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Commentaire de Alexis |

Lol très bon, merci pour la pic 😉

Commentaire de Morgan Blog |

C’est tellement vrai… Pour ça que j’adhère difficilement à twitter, je vois pas quoi raconter toutes les 10 minutes, ni l’intérêt de suivre 120 personnes…

Commentaire de Pierre |

L’image est excellente. Ou comment pousser à l’excès l’utilisation des outils dit « sociaux » pour que l’aspect social entre dans notre vie à outrance et finisse par faire de nous des personnes « médiatisé » dans le sens ou l’on peut tout savoir de vous à tout instant.

Et le droit à l’intimité dans tout ça ? Je sait qu’on est obligé de rien mais croyez-vous vraiment que des adolescent en manque de reconnaissance qui s’expose sur facebook ou sur leur skyblog soient vraiment conscient des enjeux à long terme de leur exposition médiatique sur le premier lieu publique du monde : la toile ?

Il y as des questions à se poser avec entre autre l’instauration d’un droit à l’oubli. Je connait nombre de recruteurs / chasseurs de tête qui prépare en ce moment des « orgies » d’informations concernant leurs cible. C’est regrettable mais si on leur facilite la tache pourquoi s’en priverais t’il ?

Thierry toi tu t’en fout puisque ta vie est stable et que tu ne dépend plus d’une entreprise pour subvenir à tes besoins. Mais laisserais-tu tes enfants s’exposer comme le font bon nombre d’adolescents inscrits sur FaceBook ?

C’est une question ouverte … je croit que ça ne concerne pas que Thierry malheuresement. Et aujourd’hui les parents ne sont pas tous des spécialistes d’internet des des réseaux sociaux, loin de là !

Pierre

Commentaire de Thierry Roget |

Pour mes enfants, ils sont très jeunes, cela dit c’est moi le patron, contrôle parental, pc dans le salon, rien dans la chambre + dialogue. Maintenant les DRH font leur boulot! Ma femme ne supporte aucun réseau sociale, elle trouve ça totalement inutile. Donc deux solutions, soit vivre caché, soit vivre au grand air. Dans ce cas, diffuser son nom partout, ainsi un DRH ne pourra trouver que de l’information diffusé par soi-même. Evidemment que de l’information élogieuse.

Commentaire de Morgan Blog |

Controle parental… mouais… flicage… mouais… rien dans la chambre…mouais…
Il n’y a rien de mieux que le dialogue et donc expliquer, prévenir, prendre le temps.
Chez moi on n’a jamais interdis l’accés a quoique ce soit sur le web, même il y 7-8ans, par contre ma mère m’expliquait les dangers, me sensibilisait, avec des exemples concrets. Faut parfois dire les choses telles qu’elles sont, et arrêter de prendre les gamins pour des débiles, mais bon je ne sais pas si c’est applicable partout.

Enfin, tout ça pour dire que selon moi c’est plus une histoire d’éducation avant tout, car si le gamin vut vraiment, qu’on le bride a mort, il reçoit les influences extérieurs, et là…c’est pire.

Sinon pour mon propre cas j’applique la solution de diffuser en masse sa présence, les DRH qui souhaiteraient me recruter et qui me chekeraient sur le web vont avoir un certains nombre de pages à se coltiner… 😀

Commentaire de Pierre |

Une réponse comme je les attendais. 🙂

Je suis tombé aujourd’hui sur une brochure de Action Innocence qui propose des solutions intéressante pour éviter les abus sur internet.

Pour ce qui est de mon image j’applique la même politique que toi. Quand quelqu’un me cherche (un DRH, un futur client, un chercheur de tête peut être, etc.) il me trouve facilement avec les informations que je veut bien donner. Et je suis inscrit sur Viadeo et Linkedin en complément ce qui permet de construire un réseau social en ligne. Par contre je ne suis pas présent sur facebook, pour le moment je ne souhaite pas investir du temps pour protéger mon indentité des dérive éventuel de facebook. J’aurais toujours peur qu’un « amis » me marque sur une photos sans que je le voit assez rapidement pour supprimmer le marquage.
Mais je finirais pas y venir, petit à petit. 🙂

Pierre

Commentaire de Morgan Blog |

A notre niveau, et à nos ages il y a aussi l’option d’assumer ce qu’on est… 🙂
Que je fasse le con, que je me torche une soirée, que je danse à moitié à poil, rien à foutre qu’on voit ça. Ca fait parti de moi, et si on me juge pour un taf sur ça, et qu’on me refuse le poste pour ces raisons alors tant mieux. Car je n’aurai pas été bien dans une boite qui ne se fie pas aux caractéristiques professionnels mais à ce qui relève de la sphère privée.

On me prend tel que je suis, avec mes qualités et défauts, avec ce que je fais au taf et si ça les amuse de regarder, ce que je fais dans ma vie, un point c’est tout. Sinon, ciao bye bye.

Commentaire de Pierre |

@Morgan : tant que tu as le choix c’est tant mieux. Quand tu as une image de marque à tenir et à ne pas ternir et bien tu assume. 🙂 Et puis tu ne sait pas aujourd’hui de quoi seras fait demain, peut être que tu n’auras pas le choix que de travailler pour une boite que ne te convienne pas tout à fait. 🙂

Personnellement je me sent libre de faire ce que je fait, mais j’estime avoir le droit à ma vie privée et donc je maitrise la diffusion d’éléments la concernant sur internet.
Chacun fait ses choix, et fait ce qui lui plait. Seulement je dit que je trouve dommage de voir des jeunes adolescent se faire avoir tout simplement parce qu’ils ne sont pas pleinement conscient de ce qui peut se passer dans dix ans !

A bon entendeur …

Pierre

Commentaire de Morgan Blog |

C’est donc aux parents, accompagnateurs, profs, … de les sensibiliser et responsabiliser, afin d’éviter ces soucis à l’avenir.
Mais je reste contre l’interdiction pure et simple ou empecher l’accès.

Sinon pour mon cas, je pense, peut etre à tort, que les choix restent nôtres. On se créer les situations, sa personnalité, son réseaux, à nous de gérer au mieux, même si c’est loin d’être facile.

Mais dans un sens, je fais un peu comme toi car pour limiter les possibles conneries, je pollue les SERP sur toutes requètes concernant mon identité, donc je maitrise l’info.

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Ecrire un commentaire