Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Google va avertir tes proches quand tu es mort

12/04/2013 ( blogging ) 2 avis


Dans quelques années l’internet va fonctionner avec plus de morts que de vivants, enfin c’est ce qui va arriver si les entreprises du net ne font pas quelque chose pour purger leurs bases de données, sinon les coûts d’exploitation va devenir vraiment trop élevé! Je suis sûr qu’aujourd’hui plusieurs centrales à charbon et nucléaires ne servent qu’ à alimenter les comptes des personnes qui ne sont plus de ce monde.  J’imagine que les écologistes vont se pencher sur le problème et vont agir en conséquence pour faire passer des lois sur les comptes d’usagers inactifs. Dans mon cas personnel, vu le nombre de comptes que j’ai créé sur internet, je dois déjà polluer à mort. J’ai tranquillement plus de 2000  comptes sur internet et je ne compte pas !  Rien qu’hier, j’ai créé trois comptes pour écrire mes deux derniers billets.  J’ai déjà parlé du sujet de la mort numérique sur  roget.biz  dans cinquante-ans y aura t-il plus de morts sur internet-que-de vivants, et maintenant google aussi vient de se rendre compte qu’il y a un truc qui cloche.

Tout ça pour dire, que Google doit déjà se préoccuper des morts et vient de lancer un service d’alerte pour prévenir les proches que le compte d’un utilisateur est inactif. Bien sûr, je pense que la famille proche va s’apercevoir de la mort d’un de ses proches avant que google se manifeste ! Mais c’est une espèce de sécurité. Dans mon cas je ne sais même pas ce que deviendrait mon compte Adsense si je mourrais ! Heureusement que mon entourage a accès à tous mes mots de passe. mais si vous ne faites pas comme moi, vous devriez programmer votre héritage numérique google en allant sur la page   et ça se passe sur :



https://www.google.com/settings/u/0/account/inactive

Vous pourrez donc programmer votre compte google pour qu’il prévienne quelqu’un ou plusieurs personnes en cas d’inactivité du compte : traduire : en cas de mort. C’est bien, car avec cette fonctionnalité, google va pouvoir supprimer des comptes inactifs et par conséquent faire des énormes économie de serveur et de CO2.  Avec un taux de mortalité de 1%?.

Encore une fois ça sent le cost killing chez Google, ne croyez pas qu’il  existe une quelconque philanthropie avec cette nouveauté, c’est juste un moyen de se débarrasser de contenu inutile sur internet et un surtout un moyen d’économiser des millions de dollars en consommation électrique, serveurs, maintenance et mètre carré.

A lire aussi : https://support.google.com/accounts/bin/answer.py?hl=fr&answer=3036546

Étiquettes :




Delicious Sauvegardez sur delicious! Ecrit par Thierry Roget

------------

» Suivez les commentaires de ce billet par RSS

Commentaires

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Commentaire de Benoît |

Bonjour Thierry,
C’est amusant (mais je n’ai rien chez google).
Je m’interroge sur le coût que représentent tous ces comptes abandonnés.
Je pense plutôt que c’est négligeable, en comparaison avec toutes les vidéo qui arrivent tous les jours sur Youtube (et dont la qualité et l’intérêt me consterne) mais je n’ai fait aucun calcul et n’ai aucun ordre de grandeur.
Tu as certainement déjà évalué ça, non ?

Benoît

PS : Dans 20 ou 50 ans, ça sera différents mais j’espère qu’on aura alors des recherches de doublons et de plagiat plus efficace (mais dangereuse parce que si on chasse les doublons et qu’on perd l’exemplaire restant, ça peut être grave).
Je pense aussi qu’un compte inactif pendant quelques années doit pouvoir être considéré comme un usage anormal et non contractuel.

Commentaire de Thierry Roget |

@benoit, je n’ai pas encore fait d’évaluation, mais maintenir tout ça sur des serveur alimenté en électricité, ça doit coûté cher. J’imagine que certaines vidéo youtube qui n’ont pas été regardée depuis un certain temps sont parqués sur des serveurs éteint qui démare très rapidement si il y a une demande. En tout cas, pour moi c’est une gabegie énorme et une catastrophe écologique.

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Ecrire un commentaire