Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Google doc, xpath et facebooklike comment j’ai créé ma moulinette

28/06/2011 ( Tuto ) 4 avis


Pour faire mon classement wikio avec les likes de facebook, je me suis un peu creusé la tête pour faire ce classement de façon  plus ou moins automatique.  J’ai fait mes recherches classiques sur internet car il y a toujours quelqu’un de plus calé que soi pour avoir fait la même chose avant !

1 la requête sur l’api facebook

Déjà pour savoir combien de « like »s ou de « j’aimes »  possède un url, il faut faire une petite requête de ce style



https://graph.facebook.com/?ids=http://roget.biz

Vous allez avoir un retour de ce type

__________________________

{
   "http://roget.biz": {
      "id": "http://roget.biz",
      "shares": 12
   }
}

__________________________

On voit donc que mon blogue roget.biz a été liké 12 fois

2 le script sur google doc

Un script c’est un peu comme une macro excel, ça permet de créer une formule personnalisée qui sera intégrée ensuite dans vos formules classiques.  J’essaie dans la mesure du possible de ne pas utiliser des logiciels payants, c’est pour cela que j’utilise google doc. Pour créer un script il faut aller dans « outils » puis sur « Éditeur de scripts »

J’ai créé une fonction qui a cette tête

___________________

function toto(url) {

var jsondata=UrlFetchApp.fetch(« http://graph.facebook.com/ »+url) ;

var object = Utilities.jsonParse(jsondata.getContentText());return object.shares;

}

____________________

3) Insertion de la formule

Pour le fun ma formule s’appelle toto.  Mon fichier se trouve sur spreadsheets.google.com

4) recopie de la formule vers le bas

En prenant le bas gauche de la première cellule, il est possible de copier la première cellule sur toutes les cellules  en face de chaque url.

5) export vers html

pour exporter un fichier google doc, il faut aller  sur « fichier » « télécharger au format » et sélectionner le format   « html » pour mon cas.  Ensuite il n’y a plus qu’à copier une partie du code html dans le blogue

N’étant pas un codeur profesionnel, j’ai pris la source d’inspiration sur le site appsumo.com/googledocsunleashed qui explique un peu plus la technique et j’ai appris beaucoup!

Conclusion

Google doc devient de plus en plus puissant. Les tableaux croisés dynamiques ont été créés il y a peu de jours, cet outil devient vraiment intéressant et l’interaction avec le web est vraiment top. Si vous maniez un peu de code, vous allez pouvoir monter des veilles internet sur des prix, des marques, des cours d’actions…. Un vrai plus pour creuser profond le web.  Je pense que je vais de plus en plus potasser ces outils!

Étiquettes : ,




Ecrit par Thierry Roget

------------

» Suivez les commentaires de ce billet par RSS

Commentaires

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Commentaire de Matael |

Salut !
Sympa ton article ! J’avais jamais pensé utiliser gDocs comme ça… et je te le concède, c’est assez génial.
Seulement, y’a franchement beaucoup de fautes d’orthographe dans l’article. Prend le pas mal mais ça facilite pas la lecture…

Bonne continuation !
Matael

Commentaire de Thierry Roget |

@Matael, effectivement pour moi ça a été une découverte, une vraie machine de guerre ce google doc.
Pour les fautes, merci, j’ai fait une passe déjà! Article vite écrit tant l’enthousiasme est fort ps ça ne me vexe pas au contraire

Commentaire de Matael |

Tant mieux si tu n’es pas vexé ! En général, la fonction « patience » des gens ne prend pas effet correctement effet quand on leur parle d’orthographe !

Commentaire de Thierry Roget |

je ne sais pas pourquoi j’ai écrit aussi mal ce billet! une vraie cata!