Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Et les favoris?

12/03/2008 ( Trouvailles ) 1 avis


Tu changes de pc, tu vas dans une lanhouse (c’est cyber café en Brésilien) et tu veux accèder à un site qui se trouve dans tes favoris. Tu fais comment? ben voilà, comme j’ai déjà dis que je voyageais léger (Obsession de perdre ses données, conseil d’un baroudeur) quand j’arrive dans la salle VIP HSBC de Congonhas, je me dirige vers un des trois pc en libre service je n’ai pas mes favoris sur moi. Je connais juste un url: que je tape et qui me dirige droit vers mes favoris que je sauvegarde en ligne sur del.icio.us et je tape mon login mot de passe (dazore) et hop j’ai tous mes bookmarks (marques pages). D’ailleurs mes pages préférées sont en consultation ici et le lecteur pourra donc en un coup d’oeil connaitre mon profil en lisant les libellés. Les libéllés secrets (cul) ne sont lisibles qu’avec le mot de passe et le login. Voilà c’est simple, en plus de cela pas vraiment besoin de ranger correctement ses signets, il suffit de mettre des tags en veux-tu en voilà et tu retrouveras automatiquement tes petits. Bon moi j’ai adopté del.icio.us mais il y a d’autres sites du même genre furl.net qui proposent la même chose où j’ai également un login mot de passe car j’ai toujours besoin d’une sauvegarde de mes favoris.

Voilà j’ai fait le tour du voyageur léger, et ici au Brésil comme on sait que je peux me faire piquer le pc dans la rue, on me met toujours un rétro projecteur à disposition avec un PC au cas où j’ai une petite présentation power point à faire.






Ecrit par Thierry Roget

------------

» Suivez les commentaires de ce billet par RSS

Commentaires

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Commentaire de Pierre |

Une manière de rester « léger » en effet.

J’ai un amis qui travail sur une appli. web permettant de sauvegarder nous seulement ses marques pages mais aussi pleins d’autres choses utiles quand on voyages « léger ».

Pierre

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Ecrire un commentaire