Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Correcteur grammatical en ligne Bon Patron

10/06/2008 ( Elearning ) 15 avis


Correcteur Grammatical en ligneUn des conseils qu’on nous donne souvent pour bloguer, c’est de faire un minimum de fautes d’orthographe dans nos billets. Hélas, la langue française n’est pas vraiment facile, mais heureusement il y a de correcteurs orthographiques et grammaticaux. Seulement si vous voyagez comme moi dans un autre pays et qu’il vous prend de bloguer dans un cyber café, ou dans la salle VIP de HSBC, vous n’allez pas pouvoir utiliser votre correcteur de grammaire qui se trouve sur votre pc.

Utilisez donc  un correcteur de grammaire en ligne, qui corrigera une grande partie de votre grammaire. Il s’appelle bon Patron, et il  corrige la grammaire tranquillement. L’interface est un peu vieillotte, mais ce qui importe c’est le résultat. J’ai donc passé en revue ce texte et je dois dire que je suis satisfait. J’ai appris que Blog en français c’est blogue, mais je vais continuer à écrire blog,



Quelques conseils:

1) utiliser bon patron à défaut de outils habituels, si vous avez un autre correcteur grammatical en ligne fais-moi un commentaire.

2) avant de publier, sauvegardez votre billet et fait une « preview » (prévisualisation du texte)

3) avant de publier  le texte le  relire au moins une fois, une deuxièm fois à 10 minutes d’intervalle!?

4) tous les jours reprendre un vieux billet et essayer de corriger au moins une faute par jour, l’avantage également dans la reprise d’un billet est justement que google va s’apercevoir que le billet est toujours vivant. Il sera donc placé plus en haut dans les résultats de requêtes google.

5) Savoir également que si le sujet du blog n’est pas à propos de l’orthographe, les lecteurs pardonneront, mais ne pas exagérer tout de même

6) Plus vous bloguez et plus vous ferez l’effort d’écrire correctement, moins vous ferez d’erreurs

7) Achetez-vous le Bescherelle La Conjugaison pour tous et le Grévisse Le Bon Usage (13 ème édition)

8) Pour d’autres types de correction, vous consulter le blog apprendre les langues à la section correction

bon Patron

(texte revu et mis à jour en juillet 2010)

Étiquettes :




Ecrit par Thierry Roget

------------

» Suivez les commentaires de ce billet par RSS

Commentaires

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Commentaire de Michael |

J’utilise ce correcteur grammatical depuis quelques mois maintenant pour bloguer et je pense qu’il est vraiment efficace pour éliminer les fautes grossières.

Commentaire de Selection internet 16 01 2009 | Boite à Liens |

[…] Correcteur grammatical en ligne Bon patron : correcteur orthographique en ligne […]

Commentaire de Cocktail de Web News » Couteau Suisse N°77: la sélection des sites qui m’ont plu et déplu! |

[…] pouvoir découvrir un tel service en Français! Ok nous avons notre Correcteur grammatical en ligne bon patron mais ce site est carrément mieux léché! En plus c’est un outil sympathique qui repère les […]

Commentaire de denis hugot |

Bonjour,
 
En tant que Relecteur-Correcteur professionnel,  je dois absolument vous mettre en garde sur la pauvreté des correcteurs logiciels « automatiques » et en particulier « bon patron »… Ils ne vous corrigent que 20 à 30 % des fautes… C’est mieux que rien, me direz-vous… Mais, impossible d’avoir un document « nickel » avec ces outils…
 
Bien cordialement,
 
Denis Hugot
Correcteur Professionnel – Conseil en orthographe

Commentaire de hugot |

En tant que Relecteur-Correcteur professionnel,  je dois absolument vous mettre en garde sur la pauvreté des correcteurs logiciels « automatiques » et en particulier « bon patron »… Ils ne vous corrigent que 20 à 30 % des fautes… C’est mieux que rien, me direz-vous… Mais, impossible d’avoir un document « nickel » avec ces outils…
 
Bien cordialement,
 
Denis Hugot
Correcteur Professionnel – Conseil en orthographe

Commentaire de Thierry Roget |

Denis, comme vous dites, c’est mieux que rien. L’orthographe française est tellement complexe que je pense qu’il est très compliqué d’avoir un document nickel. Cela dit pour nous blogueurs on arrive quand même à un bon résultat avec bon patron et les correcteurs orthographiques en ligne. Evidemment un document juridique, nécessite autre chose qu’une machine.

Commentaire de Theo Hoffenberg |

Regardez les outils de correction en ligne de reverso : orthographa.reverso.net et grammaire interactive. Ce sont des outils très performants et gratuits également.

Commentaire de Polishmywriting.com c'est le bonpatron anglais (correcteur en ligne) |

[…] grammatical, on peut utiliser  également pour le français le correcteur grammatical en ligne bonpatron et pour l’anglais on peut utiliser “polishmywriting.com” qui fait à peu près la […]

Commentaire de Gégé |

Bon Patron n’est certainement pas le correcteur grammatical en ligne idéal.(je n’en ai pas trouvé d’ailleurs)
Selon que vous écrivez en majuscule ou minuscule il détecte très mal les erreurs.
Les suggestions de mots sont parfois très éloignées du mot à remplacer.
Le manque d’apostrophe n’est pas détecté etc etc…

Commentaire de Thierry Roget |

@Gégé j’utilise la version payante de bonpatron, même avec ses petites erreurs, c’est en fait pour moi un excellent outil de correction et m’oblige à relire un peu mieux mes textes. J’en fait un usage quotidien depuis presqu’un an! Je n’ai pas encore trouvé mieux que ce correcteur.

Commentaire de Théo Hoffenberg |

@Thierry Roget : Bonjour Thierry, avez-vous essayé notre correcteur en ligne gratuit sur Reverso ? il est déjà très performant, rapide, … et ouvert à tous. Merci de votre retour.

Commentaire de Denis Hugot - Relecteur Correcteur professionnel |

Bonjour à tous…

Les correcteurs automatiques, quels qu’ils soient (même les meilleurs), laissent passer énormément de fautes : orthographe, grammaire, syntaxe, ponctuation, typographie…
En moyenne, sur un document contenant 1000 mots, je dois intervenir 50 fois (c’est word qui compte, pas moi…). Mais ce chifre peut monter à 200 voire 300 ! Et pourtant, les personnes qui me confient leurs documents les passent d’abord par la moulinette…

Mais ils existent et rendent des services… Question : le niveau de qualité est-il suffisant pour un blog ? Peut-être…

Bien cordialement,

Votre correcteur (humain) : Denis Hugot

Commentaire de Thierry Roget |

Denis, merci pour cet éclairage. Il est clair que les correcteurs grammaticaux automatiques ne sont pas parfaits, mais si on regarde derrière soi, les progrès ont été énormes, donc si on regarde devant soi, les choses ne vont aller qu’en s’améliorant. Il y a encore des marges de progression! Pour ce qui est d’un blogue, il faut tout de même avoir une bonne base de français pour écrire et ensuite, je pense que les correcteurs grammaticaux sont suffisants pour faire un sanity check. Dans les télécoms nous utilisons des correcteurs d’erreurs pour la transmission des données, mais si les erreurs sont trop nombreuses, les algo s’embrouillent et génèrent encore plus d’erreurs dans leur correction, Alors, le système se met en alarme. Avec un blogue, s’il y a trop de fautes, le correcteur va s’embrouiller de la même manière.

Commentaire de Denis Hugot - Relecteur Correcteur professionnel |

Bien sûr que les progrès ont été énormes… comme dans toute l’informatique en général (loi de Moore, doublement des performances du matériel tous les 18 mois… Pour info, je suis ingénieur de formation et j’ai passé 25 ans comme ingénieur dans des sociétés telles que HP, IBM, Lagardère…). Le progrès, je connais bien…

La petite nuance, elle est de taille, c’est qu’on parle ici de logiciel… La progression en termes de productivité des logiciels est désormais plutôt de type logarithmique, non ? Avez-vous remarqué des progrès de productivité sensibles entre la dernière version d’Excel ou de Word et l’avant-dernière version ? La réponse est bien sûr NON…

Cela dit, je constate que votre commentaire – qui comporte environ 150 mots – cache pas moins de 2 grosses fautes de français, sans parler d’approximations en termes de typographie et de ponctuation…

Pour conclure, je suis comme vous, je crois à la technique…
Savez-vous par exemple que, dans 20 ans, nous n’aurons plus besoin d’interprètes ?
Nous pourrons en temps réel parler avec un interlocuteur étranger et le comprendre… Fabuleux, non ? Mais, c’est pour dans 20 ans ou 30 ans !

Bien cordialement,

Commentaire de Thierry Roget |

Merci Denis: Pour les 2 fautes : effectivement, rien ne vaut une relecture à froid. Pour les correcteurs Word, j’ai abandonné cette suite logiciel pour googledoc, je ne peux pas vous dire s’il y a eu du progrès dans ce domaine, peut-être que non car, c’est un problème technico-économique. Si vous aimez la technique et les mots je vous conseille le livre de Daniel Gouadec « profession traducteur ». C’est passionnant surtout au niveau des outils de traduction. Vous devriez suivre également mon blogue sur les langues http://01langue.org . Pour ce qui est des fautes d’orthographe sur ce blogue, je relis régulièrement mes vieux billets et je corrige çà et là des fautes. C’est très bon pour mon référencement avec Googlebot qui fait régulièrement des comparaisons. Quand le googlebot s’aperçoit qu’il y a eu modification, ça lui permet de se rendre compte que l’article est mis à jour donc toujours intéressant, d’où un gain en visibilité pour moi. Si je ne faisais aucune faute d’orthographe, je gagnerais peut-être moins d’argent avec mes blogues.

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Ecrire un commentaire