Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Comment tester la vitesse de la connextion internet

18/05/2016 ( Mesure ) 1 avis


Il se  peut que la loi de Moore s’applique aussi aux débits Internet. (doublement du volume de données tous les 18 mois). Sauf que les volumes de données d’une connexion internet varient aussi en fonction des événements sur internet. Sont venues les photos, puis youtube et maintenant la VOD (vidéo  la demande) avec Netflix, sans oublier toutes les tâches de fond des ordinateurs et smartphone) qui consomment aussi des données (mises à jour, cloud, synchronisation, podcast….) Bref il y a de plus en plus de données et qui va avec données, implique de plus en plus de débit.

Avec l’arrivée de Netflix, le grand méchant (netflix est pour la TV, ce qu’est Uber pour les taxis) et bien on consomme de plus en plus de bande passante et certains opérateurs pensent même à facturer non seulement les débits, mais aussi le volume (comme pour certains forfait internet sur les mobiles).  Il y a d’ailleurs une certaine logique de facturer au volume, ce qui serait plus équitable que les forfaits au débit d’aujourd’hui.



Toute cette introduction pour parler des outils qui mesurent la bande passante (montant et descendante). la bande passante se mesure en Mbit.s (et non on MByte/s). Personnellement j’ai souscrit un forfait à 15 Méga ce qui est suffisant, mais dommage que ma connexion marche plusieurs fois par jour. (c’est comme en Bretagne, il fait plusieurs fois beau par jour).

Netflix, lui se fout carrément du flux montant (les données qui sortent de votre ordinateur), il s’occupe uniquement du flux descendant, (le téléchargement en streaming du film). Et ce titre, il a donc créé un outil ultra simple qui ne mesure que la vitesse du débit descendant avec fast.com.

 

L’outil ne mesure que le débit descendant et c’est le plus important pour 99% des internautes.  Et oui on ne parle jamais des débits montants dans la pub,  c’est normal car la plupart du temps il est 10 fois moins élevé surtout si on est sur ADSL (Normalement, sur la fibre, on  devrait être en symétrique).

Pour aller plus loin je conseille de tester aussi le service speedtest.net qui offre non seulement la mesure du débit montant et descendant, mais aussi la vitesse du ping, cette dernière mesure est importante pour qui veut travailler en temps réel (exemple téléphoner).  Il existe aussi la version mobile dont je me sers régulièrement. De plus vous avez la possibilité de tester la vitesse à partir d’une panoplie de serveur éparpillés dans le monde. En effet, si vous testez votre vitesse avec un serveur qui est dans votre immeuble ou dans votre ville, il y a des chances que la mesure soit bonne, en revanche, ça ne sera pas le même cas avec un serveur à Alep.

speedtest

Quelques précision pour la mesure

Sachez que :

  • si votre grand-père est en train de télécharger un film,
  • si votre grand-mère regarde une vidéo sur youtube
  • si votre père joue en ligne avec ses potes, sans oublier q
  • si  tout le monde synchronise son mobile via le cloud (photos, vidéo selfies….) et ce sur 3 services en même temps pour être sûr de ne pas perdre une seule donnée.
  • si vous avez en plus un réseau de caméra de télésurveillance.
  • si  la borne wifi est un peu loin du pc où l’on fait sa mesure.

Vous risquez de ne pas avoir la vitesse qui est vendue par notre opérateur. En effet tous les débits s’additionne et ça risque de bouchonner. Pour faire une bonne mesure, il faut se brancher directement sur le port Ethernet du modem, couper tous les objets, tablette, mobile, nest, pc, appareil photo. qui se connectent à internet pour faire une bonne mesure. De plus, il faut pouvoir choisir le serveur avec lequel vous allez faire le test.

  • Si le serveur est dans votre pays, vous aurez de meilleurs résultats. (l’opérateur ne vous vend pas de garantie de débit).
  • Si c’est le serveur de l’opérateur, c’est clair, le résultat sera bon. (l’opérateur fait en sorte que ce serveur spécifique soit au top de sa configuation)
  • Si vous testez  votre vitesse avec un serveur situé en chine alors que vous habitez à Paris, ça va poser peut-être quelque

Conclusion de tout ça,

Déjà il faut savoir que ces outils ne sont pas fiable à 100%, mais ce qui est préoccupant c’est qu’un jour prochain, à cause de netflix, on va être aussi obligé de payer non seulement à la vitesse, mais aussi au volume. En tout cas mettez bien au chaud ses deux liens dans vos favoris.

 

 

Étiquettes : , , , ,




Delicious Sauvegardez sur delicious! Ecrit par Thierry Roget

------------

» Suivez les commentaires de ce billet par RSS

Commentaires

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Commentaire de f1oren |

Bonjour Roger

Cet outil ne permet nullement de mesurer de manière absolue le débit d’une connexion, il permet uniquement de mesurer le débit descendant depuis les serveurs de Netflix et pas autre chose. C’est une indication intéressante mais qui ne représente pas la vitesse vers d’autre type de serveur.

Il n’y a voir qu’aucun opérateur ne dépassent les 5 Mbit/s en moyenne y compris des opérateurs qui ne font que du FTTH ou du HFC (et donc des connexions à +100 Mbit/s)

Même la Corée du Sud, pays de référence, ne dépasse pas les 3 Mbit/s
https://ispspeedindex.netflix.com/

Pour les tests je préfère grandement utiliser nperf.com qui dispose également d’une application mobile.

Message envoyé depuis ma connexion 200 Mbit/s (down) / 40 Mbit/s (up) sur une petite île perdue au milieu de l’océan indien mais néanmoins équipée en FTTH et HFC 😉

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Ecrire un commentaire