Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Choisir un hébergeur! Pas facile, je vous donne 4 pistes mais je n’ai pas la solution (help!)

03/09/2009 ( outils ) 20 avis


Si vous êtes comme moi, un utilisateur « éclairé » sans être un gourou de l’informatique, vous avez peut-être eu un peu de mal à choisir un hébergeur. J’ai fait un benchmark il y a quelques mois sur le top 100 de wikio et j’avais trouvé que le top 100 de wikio hightech préférent OVH, si on a l’esprit grégaire (un nom spécialiste à l’esprit grégaire) on ira naturellement vers l’hébergeur que tout le monde à choisit.

Roget.biz est hébergé chez Bluehost où le critère de choix a été la facilité d’installation de wordpress (lien sponsorisé sur le site de wordpress), mais je n’ai pas cherché plus loin. J’aurais à l’époque pu regarder d’un peu plus près, car je ne suis pas content de la disponibilité du service chez bluehost. D’ailleurs, on ne m’a jamais parlé de « CPU quota overload » dans le contrat et aujourd’hui je suis à priori en train d’utiliser trop de CPU.



je vous fait part des sites que j’ai utilisé pour trouver un autre hébergeur, mais je ne suis arrivé à aucune conclusion. Si vous avez des pistes je suis preneur!

Webhosting.info

donne une information sur les plus gros hébergeurs du monde. OVH et bluehost sont dans le top 20, ce qui  me fait dire que c’est quand même du sérieux! Mais ce site ne fournit pas les informations sur la disponibilité du service.

comment_choisir_son_hebergeur

Uptime.netcraft.com

disponibilite_des_serveursCe site nous donne la disponibilité des serveurs sur le dernier jour. C’est effectivement une bonne information, mais quid des derniers 365 jours! ? Voir des dernières cinq années?  OVH et bluehost ne sont pas dans la liste des 40 premiers, c’est inquiétant!

Hostwisely.com

Ce dernier site dresse une liste d’hébergeurs et donne une note sur leurs caractéristiques, on voit que bluehost est très bien noté en terme de variété de service, mais que le « uptime » (temps de disponibilité n’est pas au top!

bluehost

Search.twitter.com

Il est clair qu’avec twitter on a tout de suite un retour d’expérience sur le sujet, cela dit, je suis sur que si je tape 1 à 1 chaque hébergeur, je vais voir qu’une partie est contente et l’autre est mécontente, alors impossible de se donner une idée.

twitter

Conclusion, c’est très compliqué pour moi de trouver un guide intelligent sur ce domaine, si vous avez d’autres pistes je suis preneur. Cela dit, j’ai quand même bien appris sur avec ces 4 sites!

Étiquettes :




Ecrit par Thierry Roget

------------

» Suivez les commentaires de ce billet par RSS

Commentaires

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Commentaire de FM95 |

Et Gandi https://www.gandi.net/ ?
Notre site est chez gandi depuis deux ans.

Commentaire de Claude LaBadie |

Merci pour cet excellent article et ces précieuses ressources.
La recheche d’un bon hébergeur est en effet un défi sans cesse renouvellé. Depuis 1994 j’ai maintes fois dû me remettre à la recherche d’un nouvel hébergeur. Tantôt par souci d’économie mais plus souvent pour améliorer la fiabilité et la flexibilité de l’un de mes sites ou d’un site d’un bon client.
Et le défi se pimente lorsqu’on veut trouver un bon hébergeur francophone répondant à nos critères particuliers.
J’espère qu’on verra bientôt l’apparition de « testeurs de services d’hébergement » professionnels qui nous donnerons l’heure juste et impartiale. Si vous en trouver dites-le moi svp.

Commentaire de Thierry Roget |

Claude merci pour ton commentaire, en fait il faudrait pouvoir héberger nos sites sur deux hébergeurs et l’un serait le backup de l’autre en cas de défaillance, mais c’est très compliqué car il faudrait gérer les redirections d’adresse ip, mais celui qui trouvera la formule où il peut héberger un site sur deux ou trois endroit différent avec le même adressse ip, on sera sauvé. J’ai déjà implémenté ce genre de système pour des opérateurs télécom, c’est pas de la tarte mais ça devrait exister pour une herbergement de site.

Commentaire de Julien |

De mémoire, c’est pas la première fois que tu te pose cette question 😉
Comme une bonne partie des français, je te conseillerai OVH.
Les frontaux web encaissent bien, et coté SQL, il y a une nouvelle offre pas mal.
Si t’es motivé pour de l’infogérance de serveur dédié, il y a bien entendu le trio classique dedibox / ovh kimsufi / gandi 😉

Commentaire de Claude LaBadie |

Thierry,
Il est tout-à-fait possible de réaliser cet exploit mais pas avec des IPs différents. ZoneEdit.com qui fournit un service de Serveur de Nom de Domaine gratuit (pour les 5 premier domaines) a dans son offre de service des fonctions de relève (qu’il faut payer bien sûr, mais pas cher) pour les serveur de courrier et serveur web.

C’est bon pour les sites statiques mais ça devient beaucoup plus complexe lorsqu’il faut considérer la synchronisation des sites dynamiques. Encore là c’est possible mais ça devient assez couteux.

Commentaire de Julien |

Pour héberger sur plusieurs serveurs tu peux :
– faire du round robin: les DNS annoncent plusieurs IPS, et le client se connecte sur l’une d’elles. en théorie en cas de non réponse, il passe à l’IP suivante (bien pour répartir la charge, mais pas top pour le failover)
– mettre un timeout très court sur ton serveur DNS, monitorer ton dédié et basculer sur un autre en changeant l’IP de réponse du DNS en cas de non réponse du serveur web (mais c’est lourd, et les caches DNS vont t’embêter)
– utiliser l’IP failover d’un hébergeur (comme OVH) qui te permet de rediriger une IP d’un serveur à l’autre en 1minute. Mais il faut que les 2 serveurs soient chez le même hébergeur.
 
Mais je pense qu’un hébergement mutualisé te suffira amplement (surtout niveau budget). Et honnêtement, le cluster des mutualisés a un taux de disponibilité très bon.

Commentaire de Fred |

Perso, la Fredzone est chez OVH (mutualisé) depuis le début et ça ne tourne pas si mal que ça. Bon, parfois, je me tape des erreurs SQL mais c’est assez rare et le blog n’est pas bien optimisé (ce qui n’arrange rien). Depuis cet été, je teste aussi la solution de GANDI, qui est vraiment très flexible : en gros, tu achètes des parts de serveur en fonction de tes besoins (1 part équivaut à un Celeron). D’ailleurs, mon second site restera hébergé chez eux, je pense, ça me permettra de tester la disponibilité du service.
En tout cas, je te l’accorde, ce n’est pas simple de trouver chaussure à son pied. Après, je n’ai encore jamais tenté l’expérience du dédié donc bon…

Commentaire de Julien |

Intéressant ton article puisqu’aujourd’hui (depuis cette nuit) les 90plan OVH (et d’autres) sont tombés (dont la FredZone, lol le commentaire de Fred 😉 … perso, je leur reproche surtout un manque de communication de manière générale.

Commentaire de Thomas |

OVH reste une référence je pense pour les français. C’est sur ça que mon blog tourne.

Commentaire de Simon |

Bon allez je vous donne mon secret mais ne le dites à personne hein : Infomaniak, 100 % fiabilité, réponses pointues, haute fidelité Swiss-made 🙂

Commentaire de graphseo |

Bonjour,
 
je suis également chez Bluehost, et également des charges de cpu élevées, donc uptime pas terrible avec erreurs sql en pagaille.
J’ai donc ralé, et ils m’ont mis sur un 8 coeurs au lieu du 4 coeurs précédent. Ca tourne mieux mais le problème reviendra assez vite avec la fréquence du site en perpétuelle augmentation, d’ou mon questionnement pour passer en dédié chez OVH mais ouille le prix !

Commentaire de Thierry Roget |

Merci pour tout vos commentaires,

Julien c’est quoi tes clusters mutualisé, tu as une liste d’hébergeurs qui font ça?

Commentaire de DrG. |

Ce que j’aime bien chez ovh c’est que lorsque tu les sollicites par mail pour une question, ils répondent en général dans la journée. D’après des copains chez d’autres hébergeurs c’est loin d’être le cas partout.

Commentaire de Siegfried |

C’est une grande question que tu soulève la. Personnellement, j’ai eu l’occasion de tester des dizaine d’hébergeurs par l’intermédiaire de projets web qui sont généralement hébergés n’importe comment (et se font grave enflés coté prix, mais bon). Au final, j’ai jamais trouvé mieux qu’OVH, qu’il s’agisse des prix, des performances du Mutu ou des dédiés.
La actuellement j’ai plusieurs dédié chez eux et captainweb.net est hébergé sur ce que j’appelle « le serveur des squatteurs », soit un rps à 10€ par mois sur lequel j’héberge mes sites perso et ceux des copains. Alors bon, évidement, c’est un dédié et de temps en temps faut mettre les mains dans le camboui, mais en règle générale, c’est quand même super fiable du moment que tu commence pas à héberger dessus du stream vidéo russe. Sur un an, faudrait que je vérifie, mais je crois que j’ai eu 2h de panne dues à une alimentation morte et le staff d’ovh me l’a changé à 4h du matin. Je m’en serais meme pas rendu compte si j’avais pas lu les rapports d’intervention dans ma boite mail en prenant mon café le matin.
Si t’as besoin d’un coup de main chez ovh, n’hésite à me demander en tout cas, je commence à bien connaitre depuis 10 ans que j’y traine 🙂
Ps: remarque je connais aussi dedibox, gandi, dreamhost, amen etc etc 😉

Commentaire de claude et marie-claude |

tous ces commentaires sont intéressants

Commentaire de Thierry Roget |

Captain Web, Merci pour le détail et ta proposition, que je garde au chaud car je pense qu’un jour je vais passer à serveur dédié et il me faudra un webmaster chevronné pour m’aider! Tu me donneras tes tarifs

Commentaire de Siegfried |

Bah, si c’est pour donner un coup de main, je vais pas te faire payer 🙂 Envoi moi un mail si tu veux en discuter 😉

Commentaire de Kiosque des Blogs Numéro 40 | Blog radar |

[…] 6> A la recherche d’un hébergeur pour votre site ? Thierry nous propose 4 pistes […]

Commentaire de VENIZ |

Mon petit truc à moi.
je viens de quitter un hébergeur qui devenait cher pour peu finallement…
je suis allée chez : http://www.Planethoster.net
et ça me convient bien.

Commentaire de Thierry Roget |

3 € par mois c’est raisonnable! au passage j’ai finalement souscrit à un deuxième hosting chez dreamhost, c’est évolutif, ça me plait