Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Beatlab.com créer votre musique en ligne

11/05/2011 ( Musique ) 1 avis


Même si vous n’êtes pas musicien, vous pouvez vous amuser à créer de la musique en ligne en toute simplicité et de façon très intuitive. C’est ce que propose le site beatlab.com en ajoutant des sons sur une espèce de partition électronique qui ne nécessite aucune théorie de solfège ! Il suffit de comprendre que la barre verticale en gris foncé correspond au rythme pour pouvoir ensuite positionner les petits cubes orange correctement

exemple d'une partition



Chaque ligne correspond à une piste où on y met toute sorte sons qu’on ira puiser dans une bibliothèque qui possède déjà un base énorme de sons en tout genres classé par catégories. On pourra même trouver de sons de pluie et de vent et il y a un moteur de recherche associé. Vous pouvez également téléverser un son.

base de données des sons

 

Ensuite une fois que vous avez créé la musique de vos rêves vous pouvez la diffuser sur facebook et si vous ne vous sentez pas l’âme d’un musicien, vous pouvez toujours récupérer la piste d’un autre utilisateur et la modifier à volonté. C’est la magie du net.  Dans ce cas chacun chaque utilisateur aura le droit à sa couleur dans la partition de musique

musique collaborative sur internet

 

Il est possible également de prendre une piste vierge pré programmée: exemple un piano, ce qui évitera de commencer à partir de zéro.  Pour finir vous pouvez voter et comparer les productions de chacun et bien sûr à terme être dans le palmarès des meilleures musique créées à partir de ce site

Beatlab.com

Si vous voulez récuperer les fichiers mp3 de ces musiques, il faudra télécharger un logiciel comme audacity

 

Étiquettes :




Ecrit par Thierry Roget

------------

» Suivez les commentaires de ce billet par RSS

Commentaires

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Commentaire de Festival BD & Moto |

Merci pour le partage, je ne connais pas ce site. Il va falloir que je Test. 🙂

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Ecrire un commentaire