Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Avec Google latitude plus besoin de dire « t’es où? »

04/02/2009 ( Telecom ) 5 avis


Voilà une application qui devrait avoir un succès fou chez les geeks muni d’un android, puis vers le grand public à moins qu’on ait peur d’un tel engin de guerre. Il s’agit de géolocaliser ces amis sur un mobile qui ont un compte gmail.



Pour accéder à ce service il faut juste donner son numéro de portable, vous recevez un sms avec un lien qui permettra ensuite de visualiser la cartographie avec vos amis qui ont effectué la même opération.  Ce genre de service ne va pas révolutionner les télécoms du jour au lendemain, car il va falloir franchir la barrière de la loi de Metcalfe mais je suis persuadé que c’est l’avenir de la téléphonie mobile. Si justement google a des yeux gourmands pour racheter Skype, en couplant skype avec de la géolocalisation on va être comblé. Évidemment pour ceux qui ont quelque chose à se reprocher ça va être plus dur. Big Google is Watching You?

Il est possible néanmoins de cacher sa position! Je n’ai pas bien compris si on pouvait sélectionner quel type de personne pourrait nous suivre ou pas, mais j’imagine que tout le monde n’aurait pas accès à ce genre d’information. Imaginez un service où vous taperiez un numéro de téléphone et vous en connaitriez la position du propriétaire!

Le jour où mes enfants auront un téléphone portable, ils seront munis de ce genre de gadget. Il suffirait ensuite de leur allouer un espace virtuel dans lequel ils pourraient déambuler sans soucis, mais sorti de cet espace je pourrais recevoir un SMS me disant qu’ils sont entrés dans la zone interdite. Un coup de téléphone pour leur demander pourquoi ils sont sortis et si ça ne répond pas, hop la police. Au Brésil on est jamais trop prudent avec les ravisseurs.

ps : je n’ai pas testé le service, mon téléphone n’est pas compatible!

google.com/latitude

Étiquettes :




Ecrit par Thierry Roget

------------

» Suivez les commentaires de ce billet par RSS

Commentaires

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Commentaire de Maigret |

Un très bon moyen de mieux cibler des clients potentiels en fonction de la zone géographique… y a du business à se faire dessus c’est certain. 😀

Commentaire de Siegfried |

Sans oublier que comme d’habitude Google va se goinfrer d’infos sur les usages des gens. Qui fait quoi à quel moment (je cherche sur internet des infos sur tel programme à 22h45) Google le savait déjà. Rajouter à cela la géolocalisation précise et c’est des informations qui valent de l’or dans de nombreux domaines.

Je serais curieux de savoir qui va s’amuser avec cette fonctionnalité. En tout cas si l’api est ouverte, on risque de voir arriver des sites internet « amusant »… 🙂

Commentaire de Pierre |

Ces informations permettront de faire de l’exploitation de données personnelles très poussé !

A voir si les différents pays vont laisser faire, on si les lois vont se durcir pour empêcher Google&cie de tracer chaque personne sur le globe.

A suivre … et wait&see comme on dit. 🙂

Pierre

Commentaire de Aurelien |

J’ai commencé à recevoir quelques demandes mais honnêtement je n’aime pas trop ce service mais si il est vrai qu’il ouvre des possibilités hallucinantes…

Je crois que Orange propose également ce service mais il y a eu peu de pub dessus.

Commentaire de Thierry Roget |

@j’aime ce sujet croustillant sur la géolocalisation. les opérateurs cellulaires ont eu les moyens de développer ce genre de service depuis le début du GSM, triangulation et timing advance qui permettent de géolocaliser de façon grossière les personnes, mais couplé a de la cartographie et des algo puissant, les opérateurs auraient pu peaufiner la geoloc. La normalisation du GSM date d’avant 1990. cela dit tout comme le SMS, cela était purement technique sans objectif de commercialisation. Au départ le SMS était fait pour envoyer des informations de maintenance! Dans mon passé j’ai maintes fois déliré proposé des services sur la géolocalisation, mais c’est toujours resté lettre morte (certaines personnes me riaient au nez). Maintenant on peut se passer des opérateurs pour avoir cette info grace au gps et aux flux datas, ça va donc décoller mais surement pas où on l’imagine le plus.

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Ecrire un commentaire