Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Auto Draw : Dessinez et Google vous propose un bon dessin

17/04/2017 ( Art ) 0 avis


Phase 1 d’un dessin

Les pré-requis

  1. Vous êtes nul en Dessin.
  2. Vous dessinez avec une souris d’ordinateur ce qui n’est tout de même pas très pratique.
  3. Vous entraînez vous sur https://quickdraw.withgoogle.com/#details : Cet outil vous demande de dessiner quelque chose comme un coeur, une boîte à lettre, un raton laveur (raccoon), un pickup.
  4. Vous avez 20 secondes pour dessiner le motif.
  5. L’outil devine ou pas ce que vous êtes en train de dessiner.

Dans l’exemple qui suit, mon raton laveur, n’a pas été du tout interprété comme tel, mais je l’ai fait exprès pour la démonstration.



En fait, l’outil a appris à reconnaître un raton laveur avec les dessins des autres internautes et on voit tout de suite que personne n’est très doué, mais en faisant une moyenne de tous les dessins horriblement dessinés on arrive peut-être à deviner ce qu’est un raton laveur. Traduire: le big data peut faire des miracles.

 

Au bout de six dessins, l’outil vous résume ce qu’il a compris  ou pas. Dans l’exemple qui suit, on peut tout de même voir que j’ai tout de même réussi à dessiner 5 dessins que l’outil a deviné, ce dont je suis très fier. (une gomme, un coeur, un panneau stop, une scie, et une paire de jumelles.

On peut rejouer plusieurs fois au jeu et bien sûr partager le tout sur nos réseau sociaux.

Phase 2 d’un dessin

Si on est nul en dessin, il faut donc penser à faire faire un dessin par une intelligence (artificielle) qui va interpréter la bouse et trouver dans sa vaste base de données plusieurs dessins qui pourrait être ce qu’on est en train d’essayer de dessiner.

Pour cela :

Aller sur https://aiexperiments.withgoogle.com/autodraw et lancez la démo (launch experiment) .

Exemple je dessine un arbre

voilà ce que l’outil me propose parmi une palette de dessins qu’il pense être le plus approprié. Je clique donc sur la forme qui me plait le mieux et ainsi de suite.

Donc, après plusieurs itérations, on arrive un truc tout à fait bien sans être un grand dessin, mais tout de même, on doit toucher le niveau CP.

Voilà l’explication traduite approximativement de l’outil

AutoDraw est un outil en ligne de dessin qui  combine l’apprentissage machine avec des dessins d’artistes talentueux (pas moi)  pour aider tout les mauvais comme moi à créer quelque chose de visuel, rapide et compréhensible. Ça fonctionne n’importe où: smartphone, tablette, ordinateur…

L’outil de suggestion AutoDraw utilise la même technologie utilisée dans Quickdraw (le premier outil décrit dans cet article) , pour deviner ce que vous essayez de dessiner. À l’heure actuelle, il peut deviner des centaines de dessins et d’autres viendront avec le temps. 

Comme il s’agit de dessin créés par des artistes, je ne sais pas si je peux même les reproduire ici sans enfreindre des droits d’auteurs. en attendant  vous pouvez voir le nom des artistes sur cette page https://www.autodraw.com/artists.

Bref, si on avait dans cette base de données des millions de dessins, on pourrait se servir de l’outil pour agrémenter nos présentations ppt ou nos blogues. Pour l’instant le choix est limité, mais l’idée est bonne.

Conclusion: bien pas grand chose, même si ça veut prouver quelque chose

Amusez vous sur

  1. Quickdraw
  2. Autodraw

 

 

Étiquettes : , , ,




Ecrit par Thierry Roget

------------

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Ecrire un commentaire