Cocktail Web

Actualité des outils du Web



Analyser son compte Facebook en profondeur avec wolfram

03/09/2012 ( facebook ) avis


Quand on est hyper actif sur facebook, on aime bien savoir combien on a d’amis. La curiosité s’arrête là, par manque d’outil, mais le super moteur de trouvaille au nom de Wolframalpha.com offre maintenant la possibilité d’analyser en profondeur nos données sur facebook. C’est plutôt utile pour les professionnelles et ludique pour l’usager moyen (que je suis).

http://www.wolframalpha.com/input/?i=facebook+report est la requête à taper pour lancer l’analyse de votre compte facebook. L’analyse commencera après authentification facebook et création d’un compte sur wolframalpha. L’application va mouliner quelques temps pour vous renvoyer ensuite une foule d’informations intéressantes. Pour nous, les communs des mortels, c’est juste ludique, mais imaginez un peu l’intérêt pour facebook de savoir tout de votre profil, c’est normalement une mine d’or pour nous présenter des pubs qui sont, pile-poil, adaptées à nos besoins.



On commence par les informations de base de notre compte, (date d’anniversaire et autres trucs qu’on connait déjà). On attaque ensuite, les statistiques sur notre façon d’envoyer des informations.

 

Dans mon cas, on peut dire que j’utilise facebook essentiellement aux heures de bureaux et très peu le soir! Un RH pourrait donc me virer avec cette simple information. Ou disons, qu’il ne faudrait pas que je m’étonne si je n’ai pas d’augmentation en fin d’année.

J’ai adoré ensuite l’analyse des mots des messages que j’écris sur mon compte facebook ! Encore  une source d’information  pour les publicistes. Ils vont pouvoir me bombarder des pub sur des appareils photos!

Je passe les statistiques sur mes billets les plus populaires, mais pour une page pro, c’est très intéressant.

Nous avons également une page sur l’usage des applications e dans Facebook.  Plutôt intéressant, je reconnais bien les premières applications mais j’ai oublié la plupart de la liste. Il va falloir que je fasse un peu le ménage.

Tout statiticiens connaît le concepte de la pyramide des ages. C’est aussi fourni sur notre compte avec la liste des personnes les plus agées et les plus jeunes.

On a également à disposition une carte géographique de l’endroit où se trouvent nos amis.  Cela dit, il y a bien mieux comme outil pour savoir où sont nos amis sur les réseaux sociaux. Rendez vous sur le billet :  Amis facebook et twitter sur une carte : 6 applications.

Je vois à mon grand bonheur que personne ne renseigne ses origines religieuses ou politique. Les gens ont tout de même compris, qu’il y avait une limite à la divulgation d’informations privées. Et comme on tue encore pour des questions religieuses ou politiques, il faut mieux s’abstenir de fournir ce genre d’information sur les réseaux sociaux. Cela dit, je suis sûr que des analyses sémantiques intelligentes permettent de découvrir nos tendances religieuses et politiques sans trop de problème.

 Pour finir, j’ai plutôt adoré le nuage de notre réseau d’amis qui montre un peu nos affinités par groupes, dans mon graphique, je trouve le gros de mes contacts sur mon activité de blogueur, puis mes anciens collègues quand je travaillais en France, mes amis au Brésil et la communauté des familles ayant adopté des enfants au Brésil.

Malgré cette foule d’informations, je trouve que les publicités affichées dans la barre latérales de mon compte facebook sont toujours aussi nulles!  A voir maintenant ce que va faire wolfram avec toutes les données qu’on lui a refilé pour faire cette analyse.

Pour faire la même chose allez sur http://www.wolframalpha.com/input/?i=facebook+repor

Étiquettes :




Ecrit par Thierry Roget

------------