Cocktail Web

Actualité des outils du Web



3 motivations pour bloguer

23/05/2012 ( blogging ) 5 avis


Une chaine est en train de tourner dans la blogosphère  qui demande les 3 motivations pour bloguer. J’ai été tagué par Eric  qui lui parle  de  « savoir, s’indigner et créer« .  A mon tour d’exprimer mes motivations pour bloguer. Je vais passer le fait que je gagne ma vie avec mes blogues, car l’argent n’est qu’une conséquence logique d’un métier qu’on aime faire sans contrainte. Alors, ce qui me motive pour bloguer, c’est plutôt très simple.

La liberté

  • La liberté de dire ce qu’on veut sans censure importante.
  • La liberté de travailler à n’importe quelle heure de la journée, de la nuit, voire du week-end.
  • La liberté de ne pas avoir de patron pour me dire ce que je dois écrire.
  • La liberté d’envoyer balader les trolls.

L’ubiquité

  • Pouvoir travailler n’importe où! Cela veut dire que si je veux passer 3 mois au Canada, ça ne va pas me mettre au chômage technuiqer
  • J’habite au Brésil, mais mon lectorat est dans les pays Fracophone et mon blogue est hébergé aux USA.

La connaissance

  • Pour bloguer il faut s’instruire.
  • Pour bloguer, il faut faire travailler ses méninges, c’est peut-être bon pour éviter la maladie  d’alzheimer.
  • Pour bloguer, il faut apprendre en permanance ce qui n’est pas souvent facile, mais très bon pour le cerveau.
Comme il s’agit d’une chaine, je vais taguer  euklide.com (Olivier),  www.questionsdepapa.fr  (julien) et cure-detox.fr (ben) à s’exprimer sur le sujet.
En fait l’unique vraie motivation pour moi c’est la liberté

 



Étiquettes :




Delicious Sauvegardez sur delicious! Ecrit par Thierry Roget

------------

» Suivez les commentaires de ce billet par RSS

Commentaires

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Commentaire de Steph |

Merci d’avoir fait suivre Thierry !

Commentaire de Thierry Roget |

@stephane good je ne savais pas où se trouvait la source de l’idée! super!

Commentaire de Eric |

L’ubiquité, c’est amusant, mais, effectivement, c’est une sensation qu’on peut avoir. Ubiquité virtuelle, certes.

Commentaire de Thierry Roget |

@eric je parle vraiment d’ubiquité en terme de pouvoir bloguer pratiquement partout dans le monde. Comme j’aime avoir toujours une case d’avance, si un jour je dois quitter le Brésil, je peux le faire sans avoir à remettre en cause mon activité de blogueur. Si je decide de passer trois mois au Canada, no problem! OU carrément trois mois au Japon! tout ça, est bien sûr théorique, mais possible.

Commentaire de Eric |

Oui, effectivement! Moi-même je télétravaille, donc, je pratique un peu cette forme d’ubiquité 😉