Cocktail Web

Actualité des outils du Web



13 Etapes pour la Mise en place d’un site avec WordPress (débutant)

26/05/2008 ( blogging, wordpress ) 2 avis


Attention ce billet est mis à jours régulièrement.

Ce matin j’ai créé un site avec wordpress, et j’ai noté toutes les actions nécessaires pour arriver à un résultat assez potable. Le temps de mise en place a été de deux heures, ce qui équivaut à 80% de l’essentiel. Tu sais à quel point j’aime Pareto ! il me faudra encore travailler sur les 80% du restant des 20% pour dire qu’il est mature.



Cette liste n’est surement pas exhaustive, mais elle m’a permis de lancer le site, et d’éviter qu’il ressemble à un site comme celui que j’ai décrit dans la rubrique 21 Conseils pour faire un bon blog qui ne rapporte pas d’argent

Voilà les étapes :

  1. Trouver un nom de domaine ou un nom de sous domaine. (basic)
  2. Installer wordpress à l’aide de Fanstastico de luxe (option à avoir de base avec ton hébergeur)
  3. Mettre à jour la dernière version de wordpress
  4. Choisir un thème et le télécharger (pas évident, ça peut prendre du temps, je te conseille au moins trois colonnes
  5. Télécharger les plugins de base : Askimet (déjà installé normalement), Site Map, Adsense, subscribe-to-comments, backup wordpress, All in one SEO Pack, simple-tags…Activer les plugins
  6. Mettre en forme les permaliens, faire cela dès le début sinon tu vas perdre tes liens si tu fais une mise à jour.
  7. Inscrire ton site sur les outils google pour webmaster
  8. Activer ton flus RSS sur feedburner
  9. Activer ton abonnement feedburner
  10. Mettre tes chicklet feed burner d’invitation dans un widget
  11. Inscrire ton site sur google analytics
  12. Activer tes pub adsense
  13. Activer tes widget de base : tag, catégorie, archive

Si tu as d’autres informations, mets les dans les commentaires.

Je rajouterai également : Inscrire ton blog chez Technorati, et Wikio

Étiquettes :




Ecrit par Thierry Roget

------------

» Suivez les commentaires de ce billet par RSS

Commentaires

» Abonnez vous au flux RSS des commentaires de ce billet

Commentaire de location peniscola |

Très intéressant, ça donne envie de s’y mettre.

Commentaire de Darknote |

Bonjour,
Vous devez parlé de Fantastico de luxe, oui cela installe pour vous le logiciel, le problème pour moi, c’est que si on ne sait pas installer un CMS, comment on fait le jour d’un problème que l’on touchait à un fichier, si le site plante et que l’on doit réinstaller à la main, surtout que WordPress est l’un des plus simples à installer ou tout simplement si vous devez ajouter du code dans le fichier .htaccess, vous serez perdu.
Il faut mieux installer WP soi-même, manuellement et ne pas utiliser l’option d’un hébergeur, qui au vue des messages sur le forum de WPFR est une source de tracas, d’erreur, souvent au moment des mises à jour de WP.
– Plugins All in one SEO Pack, pourquoi pas moi je préfère Yoast SEO
Simple Tags jamais utilisé, sur un site les étiquettes (plus les mots-clés) servent à naviguer sur un site, cela n’a rien n’avoir avec la balise obsolète Keywords, avoir dans la colonne latérale, un nuage de tag ne sert à rien,ce n’est psa moi qui le dit mais le site wpformation.
https://wpformation.com/wordpress-widget-sidebar-laterale/
Les plugins essentielles sont :
Bad Behavior pour compléter Askimet .
Lazy Load de batmoo pour afficher seulement les images au dessus de la ligne de flottaison.
EWWW Image Optimizer pour que vos images soient plus rapide à afficher, même si avant on les enregistre comme il faut.
WP Fastest Cache, plugin cache, il minifie les fichiers, en même temps, mieux que WP Super Cache, sur gtmetrix.
Pour les commentaires, cela remplace aussi subscribe-to-comments, le plugin wpDiscuz.
Google XML Sitemaps, pour avoir un sitempa XM pour les outils de webmaster
– Thèmes, aujourd’hui un site sans thème responsive est foutu, que ce soit pour les visiteurs mais aussi pour les moteurs de recherche, fini le temps où on faisait son petit thème à soi avec les codes de base, désormais soit on l’associe son thème à un framework responsive, soit on connait le codage responsive, soit on personnalisé un thème existant (parent) avec un thème enfant.

Je ne sais pas si Feedburner est vraiment utile aujourd’hui, il y a des années, j’avais sur un site mis Feedburner et sur un autre nom, grâce à un plugin dont j’ai oublié le nom, j’avais comparé le nombre d’abonné, d’accord pas le même sujet, mais feedburner ne m’a pas fait avoir plus de personnes qui me suivait, mais le contraire. Aujourd’hui les réseaux sociaux ont pris le relais, rare les gens qui s’abonnement par le flux rss, il faut mieux créer une newsletter avec mailpoet.

Votre article date de 2008, soit écrire un nouvel article, soit le mettre à jour.

Bonne continuation